Bleus : Cinq joueurs sous la menace d'une suspension


Tenue en échec par le Portugal mercredi soir au terme d'une rencontre riche en buts (2-2), l'équipe de France a assuré l'essentiel en conservant la première place du groupe F dans ce Championnat d'Europe. Invaincue après ses oppositions face à l'Allemagne (1-0), la Hongrie (1-1) et donc le Portugal (2-2), la sélection tricolore défiera la Suisse, lundi soir à Bucarest à l'occasion des huitièmes de finale du tournoi continental (21 heures). Un match qu'il faudra disputer avec une certaine prudence car cinq joueurs sont sous la menace d’une suspension pour un éventuel quart de finale.

Les compteurs seront remis à zéro à l'issue des quarts de finale


Pour rappel, le règlement de la compétition prévoit un match de suspension automatique envers un joueur qui reçoit deux cartons jaunes dans deux rencontres différentes. Ainsi, Benjamin Pavard, qui a été averti contre la Hongrie, mais également, Hugo Lloris, Lucas Hernandez, Presnel Kimpembe et Antoine Griezmann, qui l’ont été face au Portugal devront être mesurés. Si l'un de ces cinq éléments venait à recevoir un nouveau carton jaune contre la Suisse, cela signifierait une suspension pour un possible quart de finale, dans le cas d'une qualification, les avertissements étant remis à zéro à l'issue des quarts de finale.


Si d'aventure la France venait à se qualifier en quarts de finale, elle affronterait le vainqueur de la rencontre entre l'Espagne et la Croatie. Pau Torres, Rodri, Sergio Busquets et Jordi Alba ont déjà été avertis avec la Roja. Du côté de la Croatie, Duje Caleta-Car, Mateo Kovacic et Marcelo Brozovic sont eux aussi sous la menace d'une suspension pour le possible quart de finale.

>