Angleterre : Sterling montre la voie

Reuters

En ce moment, l'Angleterre n'a d'yeux que pour eux. Jadon Sancho, la révélation de la saison au Borussia Dortmund, et son compère Callum Hudson-Odoi, que Maurizio Sarri ne juge pas assez bon pour débuter un match de Premier League avec Chelsea, mais qui dispose d'un tel potentiel que Gareth Southgate lui a offert sa première sélection en équipe d'Angleterre, vendredi soir, à 18 ans, alors qu'il n'est même pas passé par la case espoirs. Les journalistes britanniques les comparent à ce qui se fait de mieux en Europe à leur âge, et à leur poste, et ils en arrivent vite à parler de Kylian Mbappé. Vendredi soir, c'est plutôt Raheem Sterling, auteur d'un triplé lors du festival anglais contre la République tchèque (5-0), qui a attiré la lumière.

sterling


A 24 ans, le natif de Kingston, en Jamaïque, a atteint une forme de plénitude, lui qui réaliste une saison pleine avec Manchester City. S'il traînait parfois une réputation difficile dans ses jeunes années à Liverpool, le gamin sur qui Pep Guardiola n'avait pas hésité à miser 62,5 millions d'euros en 2015, un record pour un joueur anglais, est désormais décrit comme un professionnel exemplaire.

Une génération exceptionnelle

"Je place Raheem parmi les leaders de notre groupe, a ainsi confié Southgate vendredi soir. C'est un modèle pour les jeunes joueurs qui arrivent. Il est très concentré sur l'entraînement et la préparation, et je pense qu'il aime avoir cette responsabilité. Ce que j'ai vu ce soir ne me surprend pas, c'est ce que je l'ai vu faire toute la semaine. Il est très confiant, sur et en dehors du terrain. Très mature, et bien dans sa peau. Je suis ravi que la foule lui ait réservé une telle réaction (il a été acclamé par Wembley à sa sortie, ndlr). On sait qu’il a vécu des moments difficiles en sélection. Mais il a été dévastateur ce soir."

Voilà donc un exemple à suivre, alors que l'Angleterre dispose d'une jeunesse au potentiel exceptionnel, notamment dans le secteur offensif. Sancho et Hudson-Odoi ont été sacrés champions du monde U17, en 2017, en compagnie de Phil Foden (Manchester City) et Emile Smith-Rowe (Arsenal). Cette même année, les jeunes Lions avaient aussi raflé l'Euro U19 (Ryan Sessegnon, Mason Mount...) et le Mondial U20 (Solanke, Lookman, Calvert-Lewin...), pendant que Southgate emmenait les espoirs anglais en demi-finale de l'Euro, avec des joueurs qu'on retrouve désormais à l'étage supérieur (Pickford, Chilwell, Ward-Prowse...). Et on rappelle que Marcus Rashford n'a que 21 ans, Dele Alli pas beaucoup plus (24 ans), tandis qu'Harry Kane, malgré ses 125 buts au compteur en Premier League, n'a jamais que 25 ans.

Kane