Angleterre - Sancho : "La haine ne gagnera jamais"


Dimanche soir à Wembley, l'Angleterre s'est inclinée en finale du Championnat d'Europe contre l'Italie (1-1, 3 tirs au but à 2). Durant la séance de penalties, Marcus Rashford, Jadon Sancho et Bukayo Saka ont manqué leur penalty, précipitant la chute de l'équipe dirigée par Gareth Southgate. Par la suite, un déferlement d'insultes racistes s'est déroulé et a visé les trois joueurs sur les réseaux sociaux, alors que l'Angleterre n'avait pu triompher, 55 ans après son succès à domicile durant la Coupe du monde 1966.

"De loin le pire sentiment dans ma carrière"


Ce mercredi soir, Jadon Sancho a pris la parole sur ses réseaux sociaux afin de réagir aux insultes, dans un message prônant l'apaisement. "J'ai eu quelques jours pour réfléchir à la finale de dimanche et je ressens toujours un mélange d'émotions. Je voudrais dire désolé à tous mes coéquipiers, au personnel d'entraîneurs et surtout aux fans que j'ai laissés tomber. C'est de loin le pire sentiment que j'ai ressenti dans ma carrière", a-t-il débuté.


"Je ne vais pas prétendre que je n'ai pas vu les insultes racistes que moi et mes frères Marcus (Rashford, ndlr) et Bukayo ( Saka, ndlr) avons reçues après le match, mais malheureusement, ce n'est pas nouveau", a commenté l'ailier, conscient qu'en Angleterre, l'insulte est fréquente lors de performances jugées décevantes par les supporters. "En tant que société, nous devons faire mieux et demander des comptes à ces personnes. La haine ne gagnera jamais. À tous les jeunes qui ont subi des abus similaires, gardez la tête haute et continuez à poursuivre votre rêve. Cela a été un honneur de toujours représenter l'Angleterre et de porter le maillot des Trois Lions, et je ne doute pas que nous reviendrons encore plus forts ! Restez en sécurité et à bientôt ", a-t-il notamment indiqué.

>