Andriy Shevchenko, un sélectionneur déjà accompli

Panoramic

Et si Andriy Shevchenko connaissait plus de succès sur le banc que sur le terrain ? Si c'était difficilement imaginable il y a encore quelques semaines, l'épopée de l'Ukraine à l'Euro 2020 pourrait changer le regard porté sur le Ballon d'Or 2004. Ce samedi face à l'Angleterre, la Sbirna va jouer le premier quart de finale continental de son histoire (21h00, beIN SPORTS 1). Et l'ancien joueur de l'AC Milan et de Chelsea y est pour beaucoup. Nommé sélectionneur en juillet 2016 après avoir été l'adjoint de Mykhaylo Fomenko pendant un Euro en France raté, le natif de Dvirkivschyna a parfaitement réussi sa reconversion.

Des débuts réussis et une génération championne du monde


Sa carrière de sélectionneur a commencé avec cinq matchs sans défaite. Mais ça n'a pas été suffisant pour voir l'Ukraine se qualifier à la Coupe du Monde 2018. Malgré cette déception, il a conservé la confiance de sa fédération. Et à juste titre. Grâce à son 4-3-3 et à une génération prometteuse à l'image des U20 champions du monde en 2019, Andryi Shevchenko a trouvé la recette du succès. Lors des éliminatoires de l'Euro 2020, son équipe a terminé en tête du groupe B en devançant notamment le Portugal et en restant invaincu. Le quadragénaire tenait là son premier fait d'armes. Il est venu renforcer son aura pour mener l'Ukraine vers des sommets insoupçonnés.

Andriy Shevchenko, une légende qui a été critiquée


L'Euro lui a permis de prouver qu'il était capable de réussir de grandes choses depuis le banc de touche. Son équipe n'a plus rien à voir avec l'équipe sans fond de jeu qui avait perdu ses trois matchs à l'Euro 2016. En cinq ans, elle a été complètement métamorphosée par l'expérience de son sélectionneur et sa volonté de faire le jeu. Comme tout entraîneur, il a dû essuyer quelques critiques notamment pour son incapacité à parler ukrainien en conférence de presse ou après des rares contre-performances comme une défaite en amical face à Malte en 2017. Mais Andriy Shevchenko a su en sortir grandi pour connaître des succès qui vont marquer l'histoire du football ukrainien. Et peut-être même faire oublier son passé de joueur...

>