Allemagne : Müller n'a pas aimé les choix tactiques de Löw


Après son élimination dès la phase de poules lors du mondial 2018 de Russie, l'Allemagne n'a pu se rendre en quarts de finale du Championnat d'Europe, éliminée sans gloire face à l'Angleterre en huitièmes sur la pelouse de Wembley (2-0). La Mannschaft paraît clairement rentrée dans le rang, incapable de performer au plus haut niveau depuis plusieurs compétitions internationales. Après le seul succès en quatre matchs dans la compétition - face au Portugal en phase de poules, 4-2 - les paroles se libèrent. Rappelé en sélection après trois ans d'absence par choix de  Joachim Löw, Thomas Müller n'a pas brillé lors du tournoi continental, ratant notamment une occasion énorme face aux Three Lions.

Des choix défensifs et une équipe pas assez active, selon Müller


Marqué par l'échec de sa sélection, il n'a pas manqué de souligner son désaccord avec les tactiques employées par son ancien sélectionneur. "Avec tous les efforts consentis pour ne pas prendre de but à travers des choix défensifs et une équipe attentiste, nous avons échoué", a-t-il expliqué dans la newsletter mensuelle du Bayern. Assurément, la rencontre contre l'Angleterre, justement, s'est trouvée dans son viseur. Pour lui, Löw a été trop frileux dans son approche : "Les deux équipes se sont presque neutralisées avec les défenses à cinq. Dans ce type de match, l’équipe qui marque en premier est souvent celle qui s’imposer."


Alors que désormais, c'est Hansi Flick qui prendra les rênes de la sélection, Müller s'est montré peu optimiste pour l'avenir. "On a de grands joueurs mais il y a encore beaucoup de travail à faire", a observé l'attaquant. Un futur qui, pour rappel, devra se construire sans Toni Kroos (31 ans), qui a officialisé sa retraite internationale vendredi.

>