Süper Lig : Istanbul Basaksehir, c'est quoi la suite ?

Basaksehir fait enfin partie des grands clubs du football turc. En remportant la Superlig la semaine passée, le club stambouliote a intégré le cercle restreint des vainqueurs du championnat turc. En plus de 60 ans d'histoire, ils ne sont que six à y être arrivés. A l'issue d'une saison historique, Basaksehir est entré dans une nouvelle dimension. Six ans après son retour dans l'élite, le club soutenu par le président Recep Tayyp Erdogan a été sacré en profitant des défaillances de ses rivaux stambouliotes. Pour définitivement convaincre, les coéquipiers d'Edin Visca vont devoir confirmer sur la durée. Quand les trois ogres du football turc vont revenir à leur meilleur niveau, il faudra résister à leur retour. Et c'est peut-être ça le plus difficile.


L'effectif de Basaksehir est composé à 60% de joueurs étrangers

Pour y parvenir, Istanbul BB va devoir continuer à recruter malin. L'arrivée d'Enzo Crivelli l'été dernier a prouvé que la direction du club stambouliote est capable de faire des coups intéressants sur le marché des transferts. L'ancien Caennais a été important durant cette campagne victorieuse avec 11 buts et 4 passes décisives. Pour pérenniser son avenir au sommet du football turc, Basaksehir pourrait aussi relever le challenge de la formation. Le club qui doit sa réussite à la générosité de ses investisseurs aurait tout intérêt à gagner en indépendance avec une politique axée sur les jeunes. Aujourd'hui, l'effectif des champions de Turquie est composé à 60% de joueurs étrangers.


Gagner en popularité nationale et en crédibilité continentale

Cet ancrage local pourrait permettre à Basaksehir de trouver son public et gagner en popularité. Dans un championnat où la ferveur des supporters est souvent mise en avant, le club stambouliote fait partie des mauvais élèves. Le stade Fatih Terim sonne souvent creux avec une moyenne de 3 000 spectateurs dans une enceinte pouvant en accueillir six fois plus. Réaliser une épopée européenne sera un autre moyen de remplir ce stade. Toujours engagés en Ligue Europa avec un huitième de finale à jouer contre le FC Copenhague, les coéquipiers de Gaël Clichy vont découvrir la phase de poules de la Ligue des Champions l'an prochain. Une expérience qui pourrait compter dans l'évolution de ce club. Le petit Basaksehir est devenu grand, mais il a encore du travail pour s'installer à la table des géants du football turc.

Süper Lig : Istanbul BB champion pour la première fois de son histoire !