Tour d'Italie : Un directeur sportif exclu pour avoir percuté un coureur !

Un directeur sportif exclu pour avoir heurté un coureur. Jeudi, la 6eme étape du Giro n'a pas seulement été marquée par le déluge sous lequel elle s'est déroulée pratiquement du départ à l'arrivée. Elle a également vu le Suisse Gino Mäder (Bahrain Victorious) signer la plus belle victoire de sa jeune carrière, tandis qu'Attila Valter, de l'équipe française Groupama-FDJ, est, lui, devenu le premier Hongrois de l'histoire à revêtir le maillot rose de leader. Mais ce n'est pas tout. Et, malheureusement, c'est beaucoup moins glorieux. Cette 6eme étape a en effet résonné d'un accident dans la dernière montée, avec la chute peu commune de Pieter Serry. En effet, si le coureur belge de la formation Deceuninck Quick-Step s'est retrouvé au sol alors qu'il venait de se faire décrocher par le groupe des favoris, il le doit à l'une des voitures de l'équipe BikeExchange venue le faucher par l'arrière en plein ascension. La bonne nouvelle, c'est que la victime n'a pas été blessée dans le choc et a pu terminer l'étape, sans décolérer pour autant.

Le passager lui aussi sanctionné





« Nous sommes heureux d'annoncer que Pieter Serry est OK et a terminé l'étape. Merci à tous pour les bons voeux », a twitté la formation chère à Julian Alaphilippe. La manœuvre a également beaucoup irrité les commissaires de course. Après l'arrivée, ils ont donc décidé comme il fallait s'y attendre d'exclure le directeur sportif de la formation australienne qui se trouvait au volant lorsque l'accident a eu lieu. Le passager du conducteur fautif, Matthew White, a lui aussi été sanctionné, d'une amende de 2 000 francs suisses (1 828 euros). En revanche, il pourra poursuivre ce Giro, avec au programme vendredi la 7eme étape. Les voitures BikeExchange s'élanceront en dernière position de la file. Autre conséquence du manque de concentration de Gene Bates et Matthew White. Ces derniers, Bates en tête, ont présenté personnellement leurs excuses au malheureux Pieter Serry jeudi soir comme à son équipe.

>