Tour d'Italie : Le profil de la 7eme étape



Un peu de répit pour les coureurs du Giro ! La 7eme étape, entre Notaresco et Termoli, sera quasi-plate et comptera 181 kilomètres. Le peloton quittera la région des Marches de la 6eme étape pour visiter la région des Abruzzes au centre-est de l'Italie, et longera la côte adriatique pour arriver dans la région de Molise. Avec un départ plat à seulement 55 mètres d'altitude et une arrivée à 39 mètres, cette journée sera assez longue mais tranquille pour les leaders qui pourront se reposer au chaud, tandis que les sprinteurs-puncheurs devront frotter dans le final. Les coureurs devront tout de même passer par une côte répertoriée en 4eme catégorie au 62eme kilomètre de la course, dans la ville de Chieti, mais qui ne devrait pas trop proposer de difficultés puisque très loin de l'arrivée.


Une arrivée qui pourrait agiter le peloton


Les sprinteurs pourront même se disputer deux sprints intermédiaires, au kilomètre 93 à la mi-course dans la ville de Crecchio, puis 56 kilomètres avant l'arrivée à Fossacesia Marina, le long de la côte adriatique. Attention à l'ascension ultime de l'étape, à seulement 1,8 kilomètre de l'arrivée, où une côte de 200m à 12% de pente maximum pourrait pousser quelques puncheurs à tenter une attaque. Sauf énorme surprise, l’arrivée de cette 7eme étape se fera au sprint et les leaders ne seront pas inquiétés. Mais attention car les derniers kilomètres pourraient provoquer une arrivée piège par excellence et une certaine panique dans le peloton si les équipes de sprinteurs ne sont pas bien préparées. Caleb Ewan, Peter Sagan, Elia Viviani, Fernando Gaviria et Tim Merlier seront notamment à suivre. L’arrivée est prévue entre 17h00 et 17h25, et la température sera aux alentours de 20° et le ciel nuageux lors de cette journée.

>