Tour d'Italie : Le profil de la 19eme étape



Après avoir disputé la dernière étape "de transition" de ce Giro jeudi, les coureurs vont jouer le tout pour le tout sur ce dernier week-end où chaque action sera décisive. Et pour entamer ces trois dernières étapes, le peloton partira d'Abbiategrasso, ville proche de Milan où sera jugée l'arrivée finale dimanche, pour rejoindre Alpe di Mera, dans la vallée de Valsevia. En partant de Lombardie dans le parc du Tessin, les coureurs rejoindront en fin d'étape la station d'Alpe di Mera et sa très haute altitude de 1531 mètres. Au programme de la journée, trois cols répertoriés et deux sprints intermédiaires attendront les coureurs, mais c'est surtout une modification de parcours qui va bouleverser l'étape. En effet, suite à la chute dimanche dernier de la cabine du téléphérique de Stresa, sur les pentes du Mottarone, le programme de l'étape est modifié car l'ascension de ce col était initialement prévue. Si la première section au sortir d'Abbiategrasso reste identique, les organisateurs du Giro ont renoncé à l'ascension du Mottarone, qui devait être classé en première catégorie et offrir 15,4km de montée avec une pente moyenne de 6,7%. En lieu et place de cette ascension exigeante, les organisateurs du Giro proposeront aux coureurs celle de l'Alpe Agogna, bien moins difficile et classée seulement en quatrième catégorie. Ensuite, le peloton descendra vers Baveno pour le premier sprint intermédiaire au 97eme kilomètre de l'étape, puis ils grimperont vers le Passo della Colma, répertorié en troisième catégorie.


L'avant-dernière explication entre leaders


Après une descente vers Scopetta pour disputer le dernier sprint intermédiaire de la journée à seulement 15 kilomètres de l’arrivée, les coureurs grimperont l'Alpe di Mera, sur 9,7 kilomètres avec une moyenne de 9% et un pic à 14% sur les derniers hectomètres, avant une dernière ligne droite qui les mènera jusqu’à la ligne. Cette antépénultième étape de ce Giro 2021 pourrait rebattre les dernières cartes du côté des favoris et pourrait décider du podium final. Une belle météo devrait attendre les coureurs, avec entre 19° et 26 degrés tout au long de l'étape pour un final qui s'annonce explosif.

>