Tour d'Italie (E9) : Dans un final explosif, Egan Bernal s'impose et prend le maillot de leader


Egan Bernal n'a pas attendu longtemps pour frapper fort. Le Colombien, qui participe pour la première fois de sa carrière au Giro, a profité de la première explication entre les favoris pour marquet son territoire et prendre le pouvoir, ce dimanche à l'occasion de la 9eme étape, entre Castel di Sangro et Camp Felice (150 km). Le vainqueur du Tour de France 2019 a placé à la flamme rouge une accélération foudroyante (en deux temps) lors de ce fameux moment où la route de l'ascension finale vers Campo Felice, ultime difficulté du jour de cette première étape de montagne, cède place au goudron pour de la terre. Aucun de ses rivaux n'y a résisté, pas même le leader avant cette 9eme étape Attila Valter, distancé bien avant que Bernal ne décide de passer à l'attaque sur ce chemin de terre, et finalement arrivé onzième dimanche, à 15 secondes du héros du jour et donc nouveau maillot rose de ce Tour d'Italie devant le petit prodige belge Remco Evenepoel, qui a encore fait mieux que limiter la casse (il a terminé en quatrième position, à 10 secondes de Bernal) lors de cette première vraie bagarre entre les prétendants à la victoire finale.

Bouchard y a cru...



>