Giro (E7) : Bouwman récompensé, Lopez reste en rose

panoramic

Quasiment cinq ans après sa première victoire professionnelle, sur le Critérium du Dauphiné, Koen Bouwman en a enfin ajouté une deuxième à son palmarès ! Le Néerlandais de 28 ans s'est imposé ce vendredi lors de la 7eme étape du Giro, récompensant ainsi le beau travail de son équipe Jumbo-Visma. Pas moins de trois Néerlandais ont fini dans le Top 4 de cette étape beaucoup plus passionnante que celle de la veille, qui a commencé le long de la mer tyrrhénienne, avant de se prolonger dans les Apennins. Dès le début de l’étape, des coureurs comme Mathieu van der Poel et Thomas de Gendt ont tenté leur chance, mais c’est bien dans le Passo Colla, classé en troisième catégorie, et dont la montée a débuté après 25 kilomètres de course, que l’échappée du jour s’est formée. Wout Poels est parti en premier, suivi par Davide Formolo, Anthony Perez ou encore Richard Carapaz, qui a essayé d’y aller aussi. Seuls Poels et Formolo ont réussi à s’accrocher pour rester devant, et au terme de la deuxième montée au programme, le Monte Sirino, un groupe de sept s’est formé, avec Poels, Formolo, Koen Bouwman, Davide Villella, Diego Camargo, Tom Dumoulin et Bauke Mollema.

Bardet gagne une place


Avec Bouwman et Dumoulin, l’équipe Jumbo-Visma était la seule en avantage numérique, et cela s’est vu par la suite. Coureur le mieux classé au général (à huit minutes), Bouwman a un temps été maillot rose virtuel, car le peloton des favoris a décidé de laisser partir l’échappée, même si Dumoulin est un ancien vainqueur de l’épreuve. Le Néerlandais est passé en tête de tous les sommets pour s’assurer d’endosser le maillot de meilleur grimpeur. Au fil des ascensions (quatre au total lors de cette étape), des éléments ont craqué, et après la dernière, l’échappée n’était plus formée que de quatre coureurs : Bouwman, Dumoulin, Mollema et Formolo. L’ancien vainqueur du Giro a travaillé pour son coéquipier, qui s’est montré le plus fort dans la côte de 15% où était placée la ligne d’arrivée. Bouwman s’impose devant Mollema, Formolo et Dumoulin, alors que le peloton des favoris est arrivé trois minutes plus tard. Juan Pedro Lopez reste donc en rose, pendant que Romain Bardet gagne une place pour se retrouver neuvième, à 2’06 du leader. Samedi, c’est une étape en circuit de 153 kilomètres autour de Naples qui sera au menu, avec une seule côte de 4eme catégorie.

WORLD TOUR / TOUR D'ITALIE
Classement de la 7eme étape (Diamante - Potenza, 196km) - Vendredi 13 mai 2022
1- Koen Bouwman (PBS/Jumbo-Visma) en 5h12'30
2- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) à 2"
3- Davide Formolo (ITA/UAE Emirates) à 2"
4- Tom Dumoulin (PBS/Jumbo-Visma) à 19"
5- Davide Villella (ITA/Cofidis) à 2'25
6- Lennard Kämna (ALL/Bora-Hansgrohe) à 2'59
7- Vincenzo Albanese (ITA/EOLO-Kometa) à 2'59
8- Joao Almeida (POR/UAE Emirates) à 2'59
9- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 2'59
10- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 2'59
11- Romain Bardet (FRA/DSM) à 2'59
...

Classement général après 7 étapes (sur 21)
1- Juan Pedro Lopez (ESP/Trek-Segafredo) en 28h39’05
2- Lennard Kämna (ALL/Bora-Hansgrohe) à 38"
3- Rein Taaramaë (EST/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) à 1'02
4- Simon Yates (GBR/Team BikeExchange-Jayco) à 1’42
5- Mauri Vansevenant (BEL/Quick-Step Alpha Vinyl) à 1’51
6- Joao Almeida (POR/UAE Team Emirates) à 1’58
7- Wilco Keldermann (PBS/Bora-Hansgrohe) à 1’59
8- Pello Bilbao (ESP/Bahrain-Victorious) à  2'00
9- Romain Bardet (FRA/DSM) à 2’06
10- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 2'06

>