Alpecin-Fenix/Van der Poel : « Vraiment content de ce Giro »

Panoramic

Pour sa toute première participation à un Grand Tour, l'an passé sur le Tour de France, il n'était pas allé au bout, préférant abandonner après huit étapes et six jours en jaune pour aller préparer les Jeux Olympiques de Tokyo. Mais pour son deuxième Grand Tour, Mathieu van der Poel a vu la ligne d'arrivée. Ce dimanche, le Néerlandais de 27 ans a terminé 57eme du classement général du Tour d'Italie, à 3h14 du vainqueur, Jai Hindley. Le coureur d'Alpecin-Fenix visait le maillot rose et au moins une victoire d'étape et il y est parvenu dès le Grand Départ, en remportant la première étape en Hongrie, ce qui lui a permis de revêtir le maillot rose pendant trois jours. A l'arrivée dimanche, Mathieu van der Poel ne pouvait être que satisfait au moment de faire le bilan. « J'ai raté les échappées et le sprint contre Girmay (remporté par l’Érythréen lors de la 10eme étape, ndlr) était serré. Mais c’était tout de même une expérience incroyable et je peux être vraiment content de ce Giro. Bien sûr, je suis venu ici avec un gros objectif et c'était le maillot rose, et gagner deux autres étapes avec l'équipe (grâce à Stefano Oldani et Dries De Bondt, ndlr) était vraiment sympa. Bien sûr, je visais une deuxième victoire d'étape, mais je pense que je peux être satisfait de ma course. » Mais à ceux qui espéraient le voir viser un jour le classement général d'un Grand Tour, le petit-fils de Raymond Poulidor a apporté une réponse on ne peut plus catégorique : « Non, c'est vraiment quelque chose que je ne ferai pas. Je préfère les Classiques et les courses d'un jour. »

Aucune course avant le Tour de France


Et la suite pour le Néerlandais ? C'est le Tour de France, à partir du 1er juillet, et il ne disputera aucune course d'ici là, pas même les championnats des Pays-Bas. « J’irai à Livigno (en Lombardie, nldr) pour un camp en haute altitude et je ne ferai que m'entraîner avant le Tour. Je me sens mieux que prévu après trois semaines de course, mais maintenant je pense que je vais me reposer. » Et nul doute que comme sur le Giro, il visera une ou plusieurs étapes et le maillot de leader. Mais aussi voir les Champs-Elysées !

>