Vuelta 2022 : Roglic contraint à l'abandon après sa chute

Panoramic


C'était à craindre, c'est désormais officiel : Primoz Roglic a été contraint d'abandonner sur le Tour d'Espagne ce mercredi avant le départ de la 17eme étape, suite à sa chute de la veille. Si le Slovène, vainqueur des trois dernières éditions, ne souffrait apparemment que de « blessures superficielles au coude, à la hanche, au genou et aux côtes », Jumbo-Visma n'a visiblement pas voulu prendre de risques avec son leader. Ce mercredi, dans la matinée, la formation néerlandaise a officialisé la nouvelle via un message posté sur ses réseaux sociaux. « Malheureusement, Roglic ne sera pas au départ de la 17eme étape, à la suite de sa chute d'hier (mardi). Remets-toi vite champion ! Tu avais des plans ambitieux pour les derniers jours, mais malheureusement il était dit que ça ne se passerait pas ainsi », peut-on ainsi lire. De ce fait, la Vuelta 2022 de Roglic s'est terminée précipitamment mardi, lors de la 16eme étape.


Evenepoel n'en demandait pas tant


En effet, à l'attaque dans les derniers kilomètres entre Sanluca de Barrameda et Tomares (189,4km), le Slovène a été victime d'une lourde chute dans le final qui l'a donc contraint à abandonner ce mercredi, avant le départ de la 17eme étape. Un énorme coup dur pour la formation Jumbo-Visma qui perd son leader, alors deuxième du classement général à 1’26’’ du maillot rouge Remco Evenepoel. Si ce dernier avait encore perdu du temps sur lui mardi, l'intéressé espérait que son concurrent pourrait continuer le Tour d'Espagne. « Il a peut-être eu un moment de déconcentration dans le sprint. J'espère qu'il va rester dans la course car il le mérite », déclarait alors le coureur de la formation Quick-Step Alpha Vinyl. Finalement, le diagnostic est tombé et le Slovène a dû se retirer, laissant Enric Mas (Movistar) dans la peau du dauphin du Belge, à 2’01’’.

Vuelta CYCLISME / VUELTA 2022
Maillot Rojo Classement général actualisé après 16 étapes (sur 21)
1- Remco Evenepoel (BEL/Quick-Step Alpha Vinyl) en 61h26’26’’
2- Enric Mas (ESP/Movistar) à 2’01’’
3- Juan Ayuso (ESP/UAE Team Emirates) à 4’49’’
4- Carlos Rodriguez (ESP/Ineos Grenadiers) à 5’16’’
5- Miguel Angel Lopez (COL/Astana Qazaqstan) à 5’24’’
6- João Almeida (POR/UAE Team Emirates) à 7’00’’
7- Thymen Arensman (PBS/DSM) à 7’05’’
8- Ben O’Connor (AUS/AG2R-Citroën) à 8’57’’
9- Jai Hindley (AUS/Bora-Hansgrohe) à 11’36’’
10- Louis Meintjes (AFS/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) à 11’41’’
...
27- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) à 44’33’’
...

>