Jumbo-Visma : Roglic sera finalement là !

Panoramic


La Vuelta ne se passera pas de son triple tenant du titre. Alors que tout laissait penser que la 77eme édition du Tour d'Espagne, qui se déroulera du 19 août au 11 septembre, s'élancerait sans Primoz Roglic, triple vainqueur sortant, le Slovène sera finalement présent sur la ligne de départ. L'équipe Jumbo-Visma a annoncé lundi que le lauréat des trois dernières éditions participerait à sa quatrième Vuelta de suite, sachant que depuis qu'il a fait ses débuts sur l'épreuve, il l'a toujours emporté. Une moisson impressionnante, d'autant que Roglic compte neuf victoires d'étape sur la Vuelta (dont quatre en 2020 et autant en 2021) que le compatriote de Tadej Pogacar va donc pouvoir tenter de poursuivre cette année encore, avec peut-être un quatrième sacre à la suite. Après la chute du coéquipier de Jonas Vingegaard sur les pavés lors du dernier Tour de France et le nouvel abandon du Slovène, un an après avoir déjà quitté la course avant la fin en 2021, rien ne pouvait pourtant laisser penser que l'ancien champion de saut à skis répondrait présent le 19 août prochain.

Roglic n'a pas "eu la meilleure préparation"


Jusqu'à ce que Jumbo-Visma prenne tout le monde à contre-pied et annonce que le vainqueur du dernier Paris-Nice sera le leader de la formation néerlandaise sur les routes espagnoles, et ce alors que l'intéressé a repris l'entraînement depuis quelques jours uniquement et qu'il n'a probablement pas récupéré intégralement de sa blessure au dos consécutive à sa chute lors de la Grande Boucle. "Nous sommes ravis que Primoz puisse prendre le départ de la Vuelta après sa grave blessure sur le Tour de France. Logiquement, il n’a pas eu la meilleure préparation" consent d'ailleurs le directeur sportif Merijn Zeeman, avouant qu'il "respecte beaucoup (Roglic) pour la façon dont il a réussi à se préparer". Jumbo-Visma, après son succès sur le Tour, a bâti une "équipe équilibrée" pour tenter de permettre au Slovène de poursuivre sa razzia. Rohan Dennis, Edoardo Affini, Sam Oomen, Sepp Kuss, Robert Gesink, Mike Teunissen et Chris Harper accompagneront celui qui n'avait toutefois jamais abordé la Vuelta avec aussi peu de certitudes.

>