Tour de France : Mohoric fait une révélation

Panoramic

Gros point d'interrogation de ces derniers mois, la méforme de Matej Mohoric (27 ans) semble désormais plus compréhensible. Alors que ses fans gardent encore en travers de la gorge la nouvelle contre-performance de leur protégé, à l'occasion du dernier Tour de France, que le Slovène a terminé à une 86eme place indigne de son talent et de ses performances des dernières années, le compatriote de Tadej Pogacar a fait mardi une révélation qui devrait les rassurer. A entendre Mohoric sur son compte Instagram, s'il marque sérieusement le pas actuellement, c'est en effet dû à deux virus qui l'ont atteint il y a quelques temps et dont le coureur de l'équipe tant décriée Bahrain-Victorious vainqueur notamment en mars dernier de Milan-San Remo - sa première victoire en carrière dans l'un des cinq Monuments - a beaucoup de mal à se remettre. Le double champion de Slovénie sur route (en 2018 et 2021) confie ainsi qu'il a été contaminé par le Covid-19, mais pas uniquement.

Mohoric n'espère plus qu'une chose : faire son retour avant la fin de la saison


Un autre virus, à l'entendre, expliquerait en effet pourquoi il s'est soudainement écroulé, sans parvenir pour le moment à retrouver le niveau qui lui avait permis de terminer 5eme de Paris-Roubaix en avril dernier ou de finir dans les dix premiers de Gand-Wevelgem deux semaines plus tôt. "Je ne me suis pas senti super sur le Tour de France et j'ai eu du mal à récupérer. Les prises de sang ont révélé que j'avais un Covid asymptomatique et que j'ai eu potentiellement aussi une infection au virus Epstein-Barr récemment", dévoile le grand (il mesure 1,85m) Mohoric, vainqueur de deux étapes de la Grande Boucle l'année dernière (31eme à Paris, son meilleur résultat jusqu'à maintenant) et contraint aujourd'hui d'attendre de retrouver la pleine possession de ses moyens, sans savoir quand ce retour sur pied interviendra. Son seul objectif du moment est donc uniquement de remonter sur son vélo en compétition avant la fin de la saison. Il croise les doigts. "Je vais prendre plus de temps pour récupérer en espérant que je commence à me sentir mieux pour pouvoir courir d'ici la fin de la saison."

>