Tour de France : Bientôt un Grand Départ en Italie ?



Créé en 1903 et passé à de nombreuses reprises par l’Italie, le Tour de France n’a pourtant jamais organisé de Grand Départ dans la Botte. L’attente pourrait prendre fin en 2024. En effet, alors que Copenhague organisera le Grand Départ en 2021, que St-Etienne est bien parti pour l’organiser en 2022 et que le Pays basque est pressenti pour 2023, c’est Florence ou Bologne (photo) qui pourraient bien être les ville-hôtes des premières étapes du Tour de France 2024. Selon les informations de La Gazzetta dello Sport, Christian Prudhomme, le patron du Tour, était à Bologne ce mercredi, où il a rencontré le président de la région Emilie-Romagne, le maire de Florence, le président de la Société de promotion du tourisme d’Emilie-Romagne et le commissaire technique des équipes cyclistes italiennes. Ils ont discuté de la vitrine que pourrait apporter la plus grande course cycliste du monde, diffusée dans des centaines de pays, pour les régions d’Emilie-Romagne et de Toscane, dans les domaines de la culture, l'art, les paysages, la mode, l'agroalimentaire ou encore la tradition culinaire.

L'Italie dixième pays étranger ?


Le Danemark, l’année prochaine, sera le dixième pays étranger différent (en comptant Monaco) à accueillir le Grand Départ du Tour de France, et l’Italie, un pays qui a remporté le Tour de France à dix reprises (le dernier étant Vincenzo Nibali, en 2014) a donc de belles chances d’être le douzième. De son côté, le Tour d’Italie, créé en 1909 et remporté six fois par un coureur français, est parti une seule fois de la France, c’était à Nice en 1998. La Vuelta, le troisième Grand Tour de la saison, n'est quant à elle partie qu'à trois reprises de l'étranger : Lisbonne en 1997, Assen (Pays-Bas) en 2009 et Nîmes en 2017.