Tour de France : AG2R-Citroën, Arkéa-Samsic, B&B Hotels, Deceuninck-Quick Step, Astana-Premier Tech, BikeExchange, Movistar et Alpecin-Fenix ont dévoilé leur équipe

Tour de France CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2021

 

AG2R-Citroën : Lavenu a tranché !


L'équipe AG2R-Citroën avait donné cinq noms, il en restait trois à connaître. Les trois derniers et heureux élus seront Nans Peters, vainqueur d'une étape l'an dernier, Michaël Schär et Dorian Godon. Les trois hommes rejoignent Benoît Cosnefroy, Greg Van Avermaet, Oliver Naesen, Aurélien Paret-Peintre et Ben O'Connor au sein d'une équipe qui sera en revanche privée de Bob Jungels. Le Luxembourgeois aurait dû être de la partie, mais il a dû renoncer en raison d'un souci à l'artère iliaque.

AG2R-Citroën (FRA)
Benoit Cosnefroy (FRA)
Ben O'Connor (AUS)
Aurélien Paret-Peintre (FRA)
Oliver Naesen (BEL)
Greg Van Avermaet (BEL)
Nans Peters (FRA)
Dorian Godon (FRA)
Michael Schaer (SUI)

 

 


 

 

Arkéa-Samsic avec Quintana, Barguil et Bouhanni


Comme l'équipe AG2R-Citroën, l'équipe Arkéa-Samsic a elle aussi levé le voile sur sa composition définitive ce lundi. Les huit coureurs retenus sont ceux attendus, avec notamment pour mener la destinée de la formation bretonne sur cette Grande Boucle le leader colombien Nairo Quintana, qui a terminé trois fois le Tour sur le podium, Warren Barguil, quatrième dimanche à Epinal sur la course en ligne des Championnats de France, ainsi que le sprinteur Nacer Bouhanni, qui fera son grand retour sur la course après quatre ans d'absence. Élie Gesbert, Anthony Delaplace, Clément Russo, Connor Swift et Daniel McLay s'aligneront eux aussi samedi prochain à Brest pour le Grand départ de cette 108eme édition.

Arkéa-Samsic (FRA)
Nairo Quintana (COL)
Warren Barguil (FRA)
Nacer Bouhanni (FRA)
Daniel McLay (GBR)
Clément Russo (FRA)
Elie Gesbert (FRA)
Anthony Delaplace (FRA)
Connor Swift (GBR)

 

 


 

 

B&B Hotels : Une équipe cent pour cent française


L'équipe B&B Hotels alignera une formation composée uniquement de coureurs français sur ce Tour de France. Tous deux arrivés à l'intersaison, Franck Bonnamour et Cyril Lemoine seront au départ samedi à Brest. Contrairement au second, le premier découvrira l'épreuve. Par rapport à l'équipe de la saison dernière, ils remplacent Kévin Reza et Jens Debusschere. Pierre Rolland, qui faisait partie de l'échappée matinale de la course en ligne des Championnats de France, dimanche à Epinal, est loin d'être un néophyte. A 34 ans, il participera à la Grande Boucle pour la douzième fois de sa carrière. Bryan Coquard compte moins d'apparitions (quatre). Le sprinteur est surtout toujours en quête d'une première victoire d'étape. Pourquoi pas cette année.

 

 




B&B Hotels p/b HTM (FRA)
Bryan Coquard (FRA)
Cyril Gautier (FRA)
Quentin Pacher (FRA)
Pierre Rolland (FRA)
Maxime Chevalier (FRA)
Franck Bonnamour (FRA)
Cyril Lemoine (FRA)
Cyril Barthe (FRA)

 

 

Deceuninck-Quick Step : Avec Alaphilippe et Cavendish, mais sans S.Bennett et Cavagna


Pas de réelle surprise du côté de l'équipe Deceuninck-Quick Step qui prendra le départ du Tour de France samedi prochain. A une exception : ce n'est pas Sam Bennett qui sera le sprinteur en chef de la formation chère à son leader français Julian Alaphilippe mais Mark Cavendish (36 ans). Le Britannique, qui n'a plus participé à la Grande Boucle depuis 2018, a été préféré à son coéquipier irlandais, pourtant vainqueur de deux étapes lors de la dernière édition. Le Danois Michael Morkov sera chargé de jouer les poisson-pilotes pour le maillot vert du Tour 2011. Davide Ballerini aura lui aussi pour mission de mettre le sprinteur de l'Ile de Man dans les meilleures dispositions. Le reste du temps, l'Italien, quand il ne jouera pas sa carte personnelle, épaulera Alaphilippe. Le champion du monde pourra également et surtout compter sur Dries Devenyns et Mattia Cattaneo, qui avait terminé dans le Top 10 (9eme) du Tour de Suisse. Comme attendu, le nouveau champion de France Rémi Cavagna, qui avait disputé le Tour d'Italie, ne disputera pas ce Tour 2021.

Deceuninck-Quick Step (BEL)
Julian Alaphilippe (FRA)
Kasper Asgreen (DAN)
Franco Ballerini (ITA)
Mattia Cattaneo (ITA)
Mark Cavendish (GBR)
Dries Devenyns (BEL)
Michael Morkov (DAN)
Tim Declercq (BEL)

 

 


 

 

Astana-Premier Tech, avec Fuglsang, Izagirre et Fraile


Troisième du dernier Tour de Suisse, le grimpeur danois Jakob Fuglsang sera chargé de conduire l'équipe Astana-Premier Tech, dont l'objectif premier sera de remporter des victoires d'étapes. Pour cela, la formation kazakhe pourra compter sur l'Espagnol Omar Fraile, sacré dimanche champion d'Espagne sur route, ou encore son compatriote Ion Izagirre, lui aussi très précieux lorsque les pourcentages s'élèvent. Alex Aranburu et Alexey Lutsenko, également retenus, auront aussi leur carte à jouer, certes sur des étapes plus plates. Stefan De Bod, Hugo Houle et Dmitriy Gruzdev seront également de ce Tour 2021.

Astana-Premier Tech (KAZ)
Jakob Fuglsang (DAN)
Alexey Lutsenko (UKR)
Alex Aranburu (ESP)
Stefan de Bod (AFS)
Omar Freile (ESP)
Dmitriy Guzdev (UKR)
Hugo Houle (CAN)
Ion Izagirre (ESP)

 

 


 

 

BikeExchange parie sur Hamilton


Lucas Hamilton n'a encore jamais participé au Tour de France. Cela n'a pas pour autant refroidi l'équipe BikeExchange, qui a décidé malgré son manque d'expérience sur la course de retenir le jeune coureur australien de 25 ans. La formation australienne devrait même lui confier les rennes et attendre beaucoup en ce qui concerne le classement général final de celui qui avait terminé au pied du podium (4eme) du dernier Paris-Nice. Simon Yates, troisième du Giro, l'épaulera en montagne, au même titre que le Colombien Esteban Chaves, qui visera lui aussi des victoires d'étape en haute altitude. BikeExchange pourra également compter sur Michael Matthews, auteur d'une excellente saison, même s'il a dû se contenter de places d'honneur uniquement, que ce soit sur l'Amstel Gold Race (4eme), Gand-Wevelgem (5eme) et Milan-San Remo (6eme).

 

 




BikeExchange (AUS)
Simon Yates (GBR)
Michael Matthews (AUS)
Esteban Chaves (COL)
Luke Durbridge (AUS)
Amund Gröndahl Jansen (NOR)
Lucas Hamilton (AUS)
Chris Juul-Jensen (DAN)
Luka Mezgec (SLO)

 

 

Movistar avec son trident magique


Il y a bien longtemps que l'équipe Movistar ne compte plus un seul leader uniquement. Cela sera encore le cas sur ce Tour de France, puisque la formation espagnole lancera une nouvelle fois dans l'arène Miguel Angel Lopez, sixième de la dernière édition, et Enric Mas, qui avait, lui, terminé juste devant son coéquipier (5eme) au classement général final. Alejandro Valverde, 41 ans depuis avril dernier, sera lui aussi encore de l'aventure (14eme participation, 4 victoires d'étape). Douzième l'année dernière, il visera comme Lopez et Mas une place dans les dix premiers. Marc Soler, contraint de quitter le Giro en cours, aura son mot à dire lui aussi. Ainsi qu'une revanche à prendre après ses malheurs du Tour d'Italie.

Movistar (ESP)
Enric Mas (ESP)
Miguel Angel Lopez (COL)
Alejandro Valverde (ESP)
Marc Soler (ESP)
Jorge Arcas (ESP)
Ivan Cortina (ESP)
Imanol Erviti (ESP)
Carlos Verona (ESP)

 

 


 

 

Alpecin-Fenix, pour les grands débuts de Van der Poel 


Du côté d'Alpecin-Fenix, tous les regards seront tournés vers Mathieu Van der Poel. A 26 ans, soit le même âge que son illustre grand-père Raymond Poulidor, décédé en novembre 2019, le Néerlandais vivra ses grands débuts sur le Tour de France. Le quadruple champion du monde de cyclo-cross vainqueur cette saison des Strade Bianche rêve de porter le maillot jaune - ce que son grand-père n'a jamais eu le plaisir de faire -, même s'il aura d'abord comme principal objectif de gagner une étape avant peut-être de quitter la course (c'est ce qu'il avait annoncé dans un premier temps) pour préparer les Jeux Olympiques. Pour l'aider à réussir sa mission, "VDP" pourra s'appuyer sur TiM Merlier, qu'il aura néanmoins pour rôle d'emmener dans les meilleures conditions sur les sprints, mais aussi sur Jasper Philipsen, vainqueur d'une étape sur la Vuelta la saison dernière, et le Suisse Silvan Dillier, sacré sur ses terres ce week-end.

 

 




Alpecin-Fenix (BEL)
Mathieu van der Poel (PBS)
Tim Merlier (BEL)
Kristian Sbaragli (ITA)
Xandro Meurisse (BEL)
Silvan Dillier (SUI)
Jasper Philipsen (BEL)
Jonas Rickaert (BEL)

 


>