Tour de France 2022 (F/E7) : Van Vleuten écrase la concurrence et prend le maillot jaune

Panoramic


L’étape-reine du Tour de France Femmes n’a pas déçu ! Sur les pentes des Vosges, il y a eu Annemiek van Vleuten et les autres dans une 7eme étape qui a révolutionné le classement général à la veille de la conclusion de l’épreuve. Le premier événement de la course a eu lieu derrière le peloton. Très vite distancée et se ressentant des conséquences de sa lourde chute ce vendredi, la porteuse du maillot vert Lorena Wiebes s’est résolue à mettre pied à terre définitivement. A l’avant, notamment sous l’impulsion de la championne du monde Elisa Balsamo, un groupe d’une trentaine de coureuses a pu s’isoler en tête de course. Mais, très vite, les candidates à la victoire finale dans cette Grande Boucle ont lancé les grandes manœuvres. En effet, alors que Marianne Vos a confirmé que la montagne n’était pas son terrain de jeu favori et a été lâchée, un duo composé d’Annemiek van Vleuten et Demi Vollering est sorti du peloton grâce à une accélération franche dans les pentes du Petit Ballon.

Van Vleuten a décidé d’y aller seule


Les deux Néerlandaises ont alors très vite revu puis déposé l’échappée pour s’isoler en tête de course. Meilleure descendeuse qu’Annemiek van Vleuten, Demi Vollering a pris les devants mais a su couper son effort avant l’entame de la montée du Col du Platzerwasel. Une deuxième difficulté du jour que le duo de tête a entamé avec quasiment deux minutes sur Elisa Longo Borghini, seule à être partie en contre quand ce qu’il reste du peloton comptait près de trois minutes de retard. Si Demi Vollering a bien collaboré dans la pente, Annemiek van Vleuten l’a déposée à 800 mètres du sommet pour se lancer dans un raid solitaire afin de conquérir le maillot jaune. Alors que le groupe formé autour de Katarzyna Niewiadoma a maintenu un bon tempo et réduit l’écart sur Elisa Longo Borghini, l’avance d’Annemiek van Vleuten n’a cessé de grandi, dépassant les six minutes au premier passage sur la ligne d’arrivée. Déterminée, la leader de l’équipe Movistar a parfaitement géré ses efforts dans la longue descente du Col du Platzewasel puis dans la vallée menant au Grand Ballon.

Un gouffre derrière van Vleuten


Dans la troisième et dernière difficulté du jour, Demi Vollering a donné d’importants signes de faiblesse et a vu son retard enfler et atteindre trois minutes. Derrière la Néerlandaise, le groupe Niewiadoma a pu revenir sur Elisa Longo Borghini avec 18 kilomètres encore à parcourir. La Polonaise a alors fait céder ses rivales, notamment Silvia Persico, avant d’attaquer à son tour. Seules Juliette Labous et Cecilie Uttrup Ludwig ont été en mesure de la suivre. Au bout d’une chevauchée de 85 kilomètres, Annemiek van Vleuten a imposé sa marque à ce Tour de France Femmes, s’imposant au Markstein avec quasiment trois minutes et demie d’avance sur Demi Vollering quand, au sprint, Cecilie Uttrup Ludwig est allée chercher la troisième place devant Juliette Labous à plus de cinq minutes. Au départ de la dernière étape menant à La Super Planche des Belles Filles, Annemiek van Vleuten aura un matelas légèrement supérieur à trois minutes et pourra ainsi voir venir.

CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2022 (F)
7eme étape - Selestat-Le Markstein Fellering (127,1km) - Samedi 30 juillet 2022
1- Annemiek van Vleuten (PBS/Movistar) en 3h47’02’’
2- Demi Vollering (PBS/SD Worx) à 3’26’’
3- Cecilie Uttrup Ludwig (DAN/FDJ-Suez-Futuroscope) à 5’16’’
4- Juliette Labous (FRA/DSM) à 5’18’’
5- Katarzyna Niewiadoma (POL/Canyon-SRAM) à 5’18’’
6- Silvia Persico (ITA/Valcar-Travel & Service) à 6’56’’
7- Elisa Longo Borghini (ITA/Trek-Segafredo) à 6’56’’
8- Urska Zigart (SLO/BikeExchange-Jayco) à 7’23’’
9- Evita Muzic (FRA/FDJ-Suez-Futuroscope) à 8’27’’
10- Pauliena Rooijakkers (PBS/Canyon-SRAM) à 10’10’’


Classement général après 7 étapes (sur 8)
1- Annemiek van Vleuten (PBS/Movistar) en 23h18’45’
2- Demi Vollering (PBS/SD Worx) à 3’14’’
3- Katarzyna Niewiadoma (POL/Canyon-SRAM) à 4’33’’
4- Juliette Labous (FRA/DSM) à 5’22’’
5- Cecilie Uttrup Ludwig (DAN/FDJ-Suez-Futuroscope) à 5’59’’
6- Silvia Persico (ITA/Valcar-Travel & Service) à 6’11’’
7- Elisa Longo Borghini (ITA/Trek-Segafredo) à 6’15’’
8- Evita Muzic (FRA/FDJ-Suez-Futuroscope) à 10’13’’
9- Mavi Garcia (ESP/UAE Team ADQ) à 12’06’’
10- Elise Chabbey (SUI/Canyon-SRAM) à 12’24’’

>