Les réactions après la 21eme étape


TJV Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) - Vainqueur de l’étape


« Je n’arrive pas à y croire, ce Tour de France a été fou. Ce sont des émotions énormes, il y a eu des hauts et des bas. Terminer avec trois étapes dans ma poche, ça dépasse toutes mes attentes. Une victoire comme celle-là n’a pas de prix. Je dois remercier mon équipe, même réduite, et spécialement Mike Teunissen qui m’a placé dans la meilleure position pour sprinter après le dernier virage. J’étais confiant, et il l’a fait parfaitement. »

Vert Mark Cavendish (GBR/Deceuninck-Quick Step) - 3eme de l’étape et maillot vert


« Après dix ans, remporter à nouveau le maillot vert c’est génial, j’ai l’impression de rajeunir. Je suis de retour et c’est un rêve. L’accueil du public a été incroyable sur tout ce Tour de France, et revenir ici à Paris sur cette avenue, c’est un honneur. On verra de quoi l’avenir sera fait. »

APT Alexey Lutsenko (KAZ/Astana-Premier Tech) - 48eme de l’étape


« Je suis vraiment heureux et fier de terminer dans le Top 10 du Tour de France. Je suis arrivé sur la course après un bon Critérium du Dauphiné et je voulais prendre les choses au jour le jour pour voir ce que je pouvais faire. Terminer à la septième place est une grande réussite pour moi, surtout en tant que coureur kazakh. Je tiens à remercier tous mes coéquipiers car ils m'ont beaucoup soutenu tout au long de la course et m'ont aidé à me battre pour être dans le Top 10. C'était un Tour de France très difficile, ce qui rend l'arrivée dans le top 10 encore plus spéciale. Bien sûr, il aurait été agréable de gagner une étape à nouveau, mais je peux sortir de la course heureux de ma performance et de ma forme et motivé pour Tokyo. »

COF Guillaume Martin (FRA/Cofidis) - 48eme de l’étape


« Aujourd’hui (dimanche), c'est vraiment la satisfaction qui domine. L'objectif initial, c'était la victoire d'étape mais je ne pense pas qu'on puisse être déçu avec une huitième place au général. Certes, ça fait longtemps que Cofidis n'a pas gagné d'étape mais ça fait encore plus longtemps que l'équipe n'avait pas eu un coureur à cette place-là au général. C'est mon cinquième Tour de France et, chaque année, je suis parvenu à améliorer ma place au général. J'ai pratiqué un cyclisme offensif, comme j'aime le faire, en étant présent dans les échappés. »

Jaune Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) - 72eme de l’étape et maillot jaune


« J’avais gagné le Tour de France l’année dernière et, au début, je ne savais pas comment approcher la plus grande course du monde. Mais je vais parler avec mon cœur, et remercier tous ceux qui ont soutenu tous les coureurs. Ça a été des sensations folles de revenir après le succès de l’an passé. C’est une réelle aventure folle, un grand bonheur de faire partie de cette famille, mon équipe, avec qui j’ai aussi préparé le Tour. Je ne vais pas pleurer cette année. C’est très différent de l’année dernière. La première fois, c’est incroyable, et maintenant c’est indescriptible, j’apprécie toujours ce moment. Je n’aime pas me comparer aux autres, chaque coureur a son style et sa personnalité. Je profite de la vie, je travaille en même temps très dur et c’est une récompense. »

Sources : site officiel du Tour de France, AFP, Cyclism’Actu

>