Ineos Grenadiers / Thomas : « Martinez et Yates seront nos leaders sur le Tour »

L'édition 2022 du Tour de France commence à prendre petit à petit forme. Toujours est-il que la formation britannique Ineos Grenadiers sait visiblement déjà quels seront ses futurs leaders à cette occasion. Cette information a été révélée, pas plus que ce mardi, dans les colonnes de Cycling Weekly, par l'un des pensionnaires de cette fameuse formation. Et non des moindres, puisqu'il s'agit de Geraint Thomas. A ce sujet, le vainqueur de l'édition 2018 de la Grande Boucle a ainsi notamment déclaré : "De toute évidence, Dani (Martinez) et (Adam) Yates seront nos deux leaders sur le Tour et je ferai ma part pour les aider. Je suis heureux de rouler pour les autres quand je sais qu'ils ont une meilleure chance. Mais, en même temps, j'ai toujours cette conviction que je peux toujours rouler pour mon compte. Tant de choses peuvent arriver. Quand j'ai gagné le Tour, je n'étais pas le leader... Pour moi, il s'agit simplement d'arriver sur le Tour dans la meilleure forme possible, et une fois que j'y serai, je travaillerai dur pour l'équipe. Et celui qui sera le plus fort sera en haut du classement de toute façon."

Le statut de Thomas a changé


Lors de son sacre, Geraint Thomas n'était clairement pas le plus attendu, lui qui roulait, à l'époque, aux côtés d'un certain Christopher Froome. Ce dernier venait de remporter, l'année précédente, son quatrième sacre sur la prestigieuse épreuve, son troisième consécutif. Mais, en 2018, il avait alors dû se contenter d'une troisième place finale, au niveau du classement général. De son côté, après avoir donc connu la gloire, Geraint Thomas a ensuite connu des saisons suivantes bien plus compliquées. C'est ainsi que son statut n'est donc plus le même. Toutefois, sa quatrième place lors du contre-la-montre de ce lundi, lors du Tour du Pays basque, ne pouvait que le réjouir : "C'était bon pour la confiance et j'ai l'impression d'avoir encore beaucoup de marge, ce qui est encourageant. C'est agréable d'être de retour dans le vif du sujet."

>