Groupama-FDJ : Küng mis à l'amende

panoramic

C'est une image qui a surpris de nombreux téléspectateurs. Samedi, à 36 kilomètres de l'arrivée de la 2eme étape du Tour de France, Stefan Küng a été surpris en train d'attraper le casque de Ruben Guerreiro, alors que les deux hommes roulaient côte à côte sur le côté droit de la route. Des images qui n'ont pas échappé aux commissaires de l'Union cycliste internationale, qui ont décidé de sanctionner le Suisse à l'arrivée. Le coureur de l'équipe Groupama-FDJ a en effet écopé de 500 francs suisses d'amende (soit 499 euros) et d'un retrait de 20 points au classement UCI (ce qui ne va pas l'empêcher de conserver sa huitième place mondiale). Après l'étape, Küng s'est expliqué sur les raisons de sa colère : « C'était pour dire de regarder devant. C'était vraiment mouvementé, et il y avait beaucoup de spectateurs sur la route. Il regardait toujours en arrière, et j'ai dit "regarde devant, mec, c'est vraiment dangereux." Mais tout va bien. Nous nous sommes parlé, tout va bien. C'est la course, tout le monde veut être en sécurité », a justifié le coureur de 28 ans, qui dispute son sixième Tour de France.

Guerreiro est tombé sur le pont


Le Portugais Ruben Guerreiro (28 ans mercredi), qui porte les couleurs d'EF Education-EasyPost, n'a quant à lui pas réagi car il a été victime de la chute sur le pont et est arrivé avec plus de 11 minutes de retard sur Fabio Jakobsen. Après avoir franchi la ligne, il s'est directement rendu vers son bus pour recevoir des soins. L'histoire ne dit pas s'il est tombé car il regardait derrière lui...  C'est en tout cas un gros coup dur pour le Portugais, qui avait pris une belle 18eme place l'an  passé pour son tout premier Tour de France. Un Tour de France qui débute décidément mal pour l'équipe américaine, qui a également vu son leader Rigoberto Uran perdre du temps sur le contre-la-montre vendredi et connaitre un problème mécanique suite à une chute samedi.

>