Etape 18 : Une étape à cinq cols

L'ivresse des cimes de Méribel sera une nouvelle fois à l'honneur ce jeudi midi à l'occasion de la 18eme étape de ce Tour. Les coureurs jetteront sans doute un œil amusé vers le Col de la Loze qu'ils ont grimpé la veille non sans mal mais qu'ils ne se relâchent pas trop, le menu de la journée s'annonce tout de même copieux. Le corps et l'esprit doivent rester en alerte. Si les animateurs du maillot vert seront ravis de retrouver un sprint intermédiaire dès le 14eme kilomètre à Aime, ils devraient très vite déchanter face au majestueux Cormet de Roselend (1968m, 1ere catégorie, 18,6km à 6,1 %) qui se dresse à peine trente bornes après. La première des cinq difficultés passée, le peloton s'engagera alors dans la descente puis prendra la direction de la Côte de la route des Villes (1093m, 3ere catégorie, 14,6km à 6,4 %) avant d'arriver dans la cité du fromage, Beaufort. Les grimpeurs émérites s'en donneront à cœur-joie dans cette journée puisque l'ascension du Col des Saisies (1650m, 2eme catégorie, 14,6km à 6,4%) sera la prochaine difficulté avant d'enchaîner avec le Col des Aravis (1ere catégorie, 6,7km à 7%).

La vallée avant un dernier col


Les moins à l'aise en montagne du peloton ne seront pas au bout de leurs peines puisqu'après ces quatre acensions, une dernière et non des moindres s'imposera devant eux : la Montée du plateau des Glières (1390m, hors-catégorie, 6 km à 11,2). Après une légère partie plate vers le lieu-dit Thorens-Glières, les coureurs emprunteront le dernier petit col de Fleurie non répertorié avant d'arriver enfin, au bout des 175 km de l'étape, à La Roche-sur-Foron entre 17 h 12 et 17 h 50.