Ce lundi, c'est repos !

Panoramic

Première journée de repos sur le Tour de France. Ce lundi marque la traditionnelle première journée de repos sur la Grande Boucle. Après trois premiers jours, passés au Danemark, et à la veille de la première d'une longue série d'étapes en France, mardi à Dunkerque, le peloton restera à l'arrêt ce lundi. Pourquoi si tôt ? Tout simplement pour permettre aux 176 coureurs engagés ainsi qu'à tous les véhicules de l'organisation et à la caravane de faire la liaison entre le Danemark et la France. Un transfert assez colossal en termes de logistique qui impliquait une première journée de repos dès ce premier week-end danois terminé. Ce qui n'empêchera pas la plupart des équipes, comme c'est habituellement le cas, de remonter très vite sur le vélo, histoire de rester dans le rythme pour certains et (ou) de reconnaître l'étape du lendemain et donc première étape de cette 109eme édition programmée sur les routes françaises.

Le Nord pendant deux jours 

Les 176 engagés toujours en course (même si plusieurs chutes ont agité ces trois premières étapes, aucun abandon n'a encore été à répertorié) ont rendez-vous mardi matin à Dunkerque pour une 4eme étape qui ralliera la cité de Jean-Bart à Calais, avec 171,5 kilomètres au menu du jour pour le maillot jaune Wout Van Aert (Jumbo-Visma) et le peloton. Le départ de cette première étape en France sera donné à 13h15 (fictif). Un peu plus tard, les coureurs se frotteront à deux difficultés : la côte de Cassel (4eme catégorie) puis celle de Remilly-Wirquin, située à cent kilomètres de l'arrivée à Calais. Le lendemain, le Tour restera dans le Nord, avec au programme la 5eme étape, dite des pavés, entre Lille Métropole et Arenberg Porte du Hainaut. Le premier secteur (secteur 11), entre Fressain et Villers-au-Tertre, sera emprunté dans le sens inverse par rapport à ce qui avait été initialement prévu.
 


>