Alaphilippe désolé pour Pinot

Initiateur avec son équipe de la Deceuninck-Quick Step de l'accélération ayant entraîné le coup de bordure fatal (notamment) à Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), Julian Alaphilippe a avoué n'avoir appris que plus tard que son compatriote était lâché.

"Au moment ou j'accélère, je ne le sais pas. Il y a la Movistar et Ineos à côté de moi. On se relaie, et ce n'est qu'au bout de 5-10 minutes que j'ai été informé dans l'oreillette que Thibaut était dans le groupe derrière", s'est expliqué le maillot jaune du Tour sur le plateau de France 2. "On n'a pas le temps de regarder qui est là ou pas. C'est dommage pour lui.

Désormais 11e au général, Thibaud Pinot compte désormais 2'33 de retard sur son compatriote, toujours leader au général.