2eme étape : Vers une première explication entre sprinteurs ?

Panoramic


Le Tour de France va poursuivre sa visite du Danemark ce samedi lors de la 2eme étape. Au lendemain du contre-la-montre inaugural, la 2eme étape va proposer aux coureurs un parcours long de 202,2 kilomètres tracé entre Roskilde et Nyborg dont la spécificité sera les 20 derniers kilomètres. Avant cela, les 176 coureurs présents au départ vont arpenter un parcours vallonné et un terrain qui pourrait être propice aux velléités offensives. Des baroudeurs qui pourraient s’expliquer pour le maillot à pois en cas d’échappée. En effet, en l’espace de 24 kilomètres, les trois premières difficultés répertoriées de cette 109eme Grande Boucle vont se succéder. Tout d’abord, au kilomètre 62, la Côte d’Asnæs Indelukke (1,4km à 5,4% de moyenne) se dressera devant les coureurs. Elle sera suivie par la Côte d’Høve Stræde (800m à 6% de moyenne).

Gare à la « Grand Belt » !


Enfin, après un plateau et une légère descente, la Côte de Kårup Strandbakke (1,3km à 5,8% de moyenne) viendra conclure ce triptyque et la lutte pour le tout premier maillot à pois du Tour de France 2022. Dès lors, le parcours va longer la côte de la Mer de Kattegat et rejoindre Kalundborg. C’est dans cette localité, située au kilomètre 126,9, que le sprint intermédiaire sera localisé et permettra aux candidats pour le maillot vert de montrer leur pointe de vitesse en amont de l’explication finale. Toutefois, avant de rallier Nyborg et la ligne d’arrivée, le peloton va devoir faire face à un sacré défi baptisé Grand Belt. En effet, le final de cette 2eme étape sera marqué par le passage sur un pont long de 18 kilomètres ouvert aux quatre vents. S’il est de dos ou de face, le vent pourrait avoir une influence limitée sur la course. Mais s’il est de côté, les risques de bordure seront grand et les équipes devront redoubler de vigilance pour ne pas se faire piéger. Une fois cet écueil passé, les trains de sprinteurs pourront se mettre en place pour l’emballage final.

>