XV de France : Vers une absence face au pays de Galles de Charles Ollivon ?



La hache de guerre a définitivement été déterrée. Ce dimanche, les présidents des clubs du Top 14 ont voté unanimement contre la libération des joueurs convoqués par Fabien Galthié pour le premier match de la tournée automnale face au pays de Galles, programmé le 24 octobre prochain au XV de France. Une menace qui, pour le président du RC Toulon Bernard Lemaître est tout sauf une posture. A la question de savoir si Charles Ollivon, capitaine de la sélection, puisse être absent à Marcoussis dans une semaine, la réponse du dirigeant varois est claire. « Oui, on peut l’imaginer. On peut tout imaginer à ce stade-là, assure le successeur de Mourad Boudjellal dans un entretien accordé à RMC. S’il va à Marcoussis, c’est pour préparer France-Galles, un match qui a été rajouté pour les besoins d’une cause que nous ne comprenons pas. »

Lemaître : « Le vrai problème, c’est France-pays de Galles »


Une semaine après ce match face aux Gallois, le XV de France doit conclure le Tournoi des 6 Nations face à l’Irlande, toujours au Stade de France. Mais, pour cette rencontre, la donne est totalement différente selon Bernard Lemaître. « Pour le match contre l’Irlande une semaine plus tard, c’est différent. Tout le monde admet qu’il va et doit se jouer, avant les trois autres matchs qui suivent qui ne posent aucune question, ajoute le patron du RCT au sujet des trois rencontres de l’Autumn Nations Cup face aux Fidji, à l’Ecosse et à l’Italie. Le vrai problème, c’est France-pays de Galles. » Alors que la LNR a tendu la main à la FFR et assure être ouverte à l’idée de cinq matchs pour le XV de France cet automne, Bernard Lemaître se présente comme optimiste. « Oui, je suis un optimiste invétéré. Peut-être que je me trompe, assure ce dernier. Il faut de nouvelles discussions avec la Fédération pour débattre à nouveau de cette convention qui seule détermine l’attitude possible pour les joueurs. » Des tractations qui s’annoncent tendues.