UBB-Serin: "La qualif on la perd pas sur ce match"

ICON SPORT

Baptiste Serin qui jouait son dernier match à Chaban-Delmas avec Bordeaux-Bègles ce dimanche, a vu son rêve de disputer les phases finales avec son club de coeur s'envoler. Bien qu'ils menaient 36-7 à la mi-temps, les Girondins ont essuyé un sévère 36-0 au retour des vestiaires pour finalement s'incliner (36-43).

Au micro de Canal+ au coup de sifflet final, le capitaine bordelais reconnaissait le talent et la supériorité des Toulousains, avant de se montrer lucide également quant aux raisons de la non-qualification de l'UBB:

"On connaissait leurs forces, ils ne sont pas là par hasard. C'est une très bonne équipe, sur la deuxième mi-temps ils ont montré toutes leurs qualités qu'ils ont depuis le début de l'année donc chapeau à eux. Mais bon beaucoup de frustration même si je pense que la qualif on la perd pas sur ce match. C'est des matches en début d'année ou contre des mal classés maintenant chez qui on n'a pas gagné. On paye un peu notre saison à l'extérieur. C'est frustrant parce que y a quelque chose qui s'était créé avec ces mecs, on sentait que cette année il pouvait se passer quelque chose. Malheureusement on est encore passé très près."

L'international français a fini par avouer, plein d'émotion, sa déception quant à cette nouvelle fin de saison inaboutie de Bordeaux-Bègles: "Je suis très frustré personnellement... Parce que c'était ma dernière année après dix ans. J'aurais aimé faire partie de cette génération là, qui aura qualifié le club."