UBB-Flanquart: "Je ne ferai pas la différence entre les potes ou pas les potes"

ICON SPORT

Il y a eu le week-end dernier les retrouvailles victorieuses pour Christophe Urios avec le Castres Olympique, défait à domicile par son ancien manager et sa nouvelle équipe de l'Union Bordeaux-Bègles. 

Et il y aura ce samedi, à Chaban-Delmas (20h45), dans le cadre de la 4e journe du Top 14, celles entre Alexandre Flanquart (29 ans, 23 sélections) et son ancien club du Stade Français, quitté après 13 saisons en mauvais termes et en froid avec Heyneke Meyer cet été. La recrue bordelaise fait le bilan de ce début de saison pour l'instant parfait avec 3 victoires en 3 journées, et évoque la saveur de ce match forcément pas comme les autres d'un point de vue personnel.    

"Ça ferait du bien de s’imposer. En plus il y a une semaine sans match derrière, explique le deuxième ligne, cité par rugby-scapulaire.com. Ça permettra d’être un peu plus léger. Pour moi, c’est beaucoup trop tôt pour dire que c’est un tournant. On ne sera qu’au 4ème match et derrière on va à Montpellier, on va à Lyon, on reçoit Clermont. On ne peut pas parler de tournant. Mais par contre, c’est un match essentiel, assure-t-il. Ça va me faire bizarre, mais une fois que l’on est sur le terrain, on joue. C’est un match de rugby. Je ne ferai pas la différence entre les potes ou pas les potes. Mais évidemment qu’il y aura une petite saveur particulière.

Flanquart sera titulaire contre son ancien club, au même titre que Marco Tauleigne en n°8, Benjamin Botica au relais de Matthieu Jalibert à l'ouverture et Santiago Cordero, prêt à honorer sa grande première sur son aile devant son nouveau public.    

Le XV bordelais : Ducuing - Cordero, Tamanivalu, Lamerat, Connor - (o) Botica, (m) Lucu - Diaby (Cap.), Tauleigne, Roumat - Flanquart, Douglas - Tabidze, Maynadier, Paiva.

Remplaçants : Pelissié, Delboulbès, Tutaia, Woki, Lesgourgues, Jalibert, Dubié, Kaulashvili.