Transferts : Bird de retour au pays, Toulon voit un espoir partir, Uberti et Thompson-Stringer prolongent

Bordeaux-Bègles ne lâche pas Uberti


Pablo Uberti a décidé de s’installer durablement en Gironde. Le trois-quarts centre qui a début sa carrière du côté de Tyrosse avant de rallier l’UBB en 2016, faisant ensuite un crochet par Grenoble sous la forme d’un prêt entre 2018 et 2020, entre dans les plans de Christophe Urios, qui ne compte pas s’en séparer. Le joueur de 23 ans, qui a été aligné à seize reprises depuis le début de la saison par le staff de l’UBB, a prolongé son contrat avec le club girondin pour trois saisons supplémentaires, soit jusqu’en juin 2024.


Thompson-Stringer et Brive, ça va durer


Du côté de Brive, l’heure est également aux prolongations de contrat. Le pilier gauche anglais Hayden Thompson-Stringer, qui avait déjà ajouté une année supplémentaire à son contrat en octobre dernier, a récidivé. En effet, le joueur formé aux Saracens a signé un nouveau bail avec le CAB qui l’engage désormais jusqu’en juin 2023. « Je suis vraiment heureux de prolonger à Brive. Je pense que le club m'a aidé à grandir sur et en dehors du terrain, non seulement en tant que joueur mais aussi en tant qu’homme, a confié le joueur dans un communiqué du club. Avec ce jeune groupe, je vois de bonnes choses se passer dans le futur et je suis ravi d'en faire partie ! »


Bird s’envole pour la Nouvelle-Zélande


Après trois saisons au Racing 92, Dominic Bird va rentrer en Nouvelle-Zélande. Libéré à sa demande de son contrat au terme de la saison, le deuxième-ligne ayant porté à deux reprises le maillot des All Blacks s’est engagé en faveur des Hurricanes, lui qui a déjà porté les couleurs des Crusaders et des Chiefs dans le Super Rugby. « Nous avons apprécié notre séjour en France et j'ai l'impression d'avoir joué mon meilleur rugby au Racing mais le moment est venu de rentrer chez moi, a confié Dominic Bird sur le site officiel de sa future formation. J'ai hâte de me tester à nouveau en Super Rugby et d'apporter beaucoup aux Hurricanes en 2022. »

Toulon va perdre une de ses jeunes pousses


Théo Lachaud a décidé d’aller s’épanouir ailleurs. Engagé jusqu’en juin 2022 avec Toulon, le talonneur champion du monde des moins de 20 ans en 2019 avec les Bleuets a décidé d’aller chercher du temps de jeu du côté d’Aurillac, qui évolue en Pro D2. En effet, selon les informations du quotidien Le Figaro, le joueur de 20 ans n’avait pas de perspective avec le RCT, n’entrant pas dans les plans de Patrice Collazo, et a préféré tenter sa chance ailleurs pour lancer sa carrière professionnelle, lui qui avait pour habitude de jouer au poste de troisième-ligne avec l’équipe espoirs du club toulonnais.

>