Toulouse : Willis en approche ?

Panoramic


A son tour, Toulouse pourrait faire partie des clubs à profiter des déboires financiers des London Wasps pour se renforcer un enrôlant l'un des joueurs de leur riche effectif. Une fois la tournée de novembre terminée, Jack Willis (25 ans) pourrait en effet venir renforcer les anciens champions de France et d'Europe. A en croire nos confrères du journal Midi Olympique ce lundi au lendemain de l'exploit historique (victoire 30-29) de l'Argentine sur la pelouse de Willis et de ses coéquipiers du XV de la Rose, le troisième ligne international aux 5 sélections entré en jeu à cinq minutes de la fin dimanche à Twickenham face aux Pumas à la place d'Alex Coles serait en contacts très avancés avec les Rouge et Noir, dont il aurait même déjà visité les installations. Egalement dans le viseur de Bristol (toujours selon les informations du journal jaune), Willis aurait été convaincu par la perspective de pouvoir continuer de défendre les couleurs de son équipe nationale en dépit de son transfert dans un club étranger.

Barbeary ne devrait pas venir


La règle veut en effet qu'un joueur ayant décidé de quitter le championnat d'Angleterre ne puisse plus représenter le XV de la Rose. Une règle qui valait pour tous les clubs avant qu'elle ne soit revue tout récemment. Et désormais, deux clubs ne sont plus concernés. Vous l'aurez compris : les Wasps, actuellement suspendus et dont les joueurs se retrouvent libres, font partie de ces deux clubs (l'autre club est les Worcester Warriors). Il a d'ailleurs été question pendant un moment qu'Alfie Barbeary, autre joueur des Wasps, accompagne Willis au Stade toulousain. Finalement, le jeune et très talentueux troisième ligne anglais de 22 ans approché également par Saracens devrait rester en Angleterre et mettre le cap sur Bath. Sans passer par un prêt à Toulouse, comme cela s'était murmuré dans un premier temps.

>