Toulouse lance sa saison

Arthur Bonneval, l'ailier toulousain auteur du deuxième essai de son équipe, l'a avoué après le match sur Canal+, le champion avait "beaucoup de pression" avant d'accueillir le Racing sur sa nouvelle pelouse hybride d'Ernest-Wallon. Après deux défaites de suite à l'extérieur (jamais un champion n'avait ouvert sa saison comme cela), les Rouge et Noir devaient profiter de leur première à la maison pour enfin lancer leur saison. Au coup d'envoi, ils étaient même derniers du classement, Brive ayant battu Clermont plus tôt dans la journée. 

L'entame était parfaite pour des Toulousains en mouvement, précis dans les courses et les transmissions, Juan Imhoff commettait un en-avant volontaire sur une passe de Charlie Faumuina vers Lucas Tauzin - l'essai était tout fait, ce qui obligeait l'arbitre à accorder un essai de pénalité en plus de sortir l'Argentin pour dix minutes (7-0, 6e). Les hommes d'Ugo Mola enfonçaient le club à la 22e minute sur un contre de 80 mètres amorcé par Tauzin, encore lui, et conclu par Bonneval malgré le retour de Teddy Thomas, sanctionné lui aussi d'un carton jaune pour un plaquage qui aurait pu être dangereux. L'indiscipline adverse aidait les champions à se mettre à l'abri mais tout n'allait pas être si simple. 

Une interception d'Imhoff sur une passe de Zack Holmes vers un Pita Ahki intenable ce soir relançait les Ciel et Blanc, qui continuaient de souffrir défensivement face aux mouvements adverses (12-7, 32e). Si Tauzin, avec un essai peu après le repos, et Sebastien Bezy, avec une pénalité, remettaient Toulouse loin devant (20-7, 56e), la régularité sur 80 minutes manque encore à un Stade Toulousain toujours privé (comme le Racing) de ses mondialistes. Teddy Thomas, bien servi au pied par Simon Zebo, redonnait espoir à son équipe (20-14, 64e), la maladresse de Sam Hidalgo-Clyne au pied (deux échecs dans les vingt dernières minutes) allait coûter cher. Le Racing échoue à trois points et se consolera sûrement avec le bonus défensif. Mais Hidalgo-Clyne avait laissé échapper six points en route...

"J'espère que ça lance notre saison, on a vraiment fait un bon match. On se fait peur à la fin, on fait des fautes un peu bêtes, il faut garder la concentration et continuer à travailler avant un gros déplacement à La Rochelle", convenait Arthur Bonneval à chaud. En tout cas, la première victoire est là et le Stade Toulousain n'est plus dernier du Top 14 !