Toulon craque à Mayol contre Montpellier

ICON SPORT

L'embellie aura été de courte durée pour le Rugby Club Toulonnais et ses supporters. Après avoir enchaîné 2 victoires pour la première fois de la saison contre Pau (38-11) puis à Perpignan (24-11), et réussi à prendre au passage leurs premiers points en déplacement, les Varois rechutent à Mayol, où l'équipe de Patrice Collazo, en ce week-end de doublons et donc sans ses "papas" (Bastareaud, Guirado), s'incline devant Montpellier (18-21) dans le cadre de la 19e journée du Top 14.

Un 3e revers à domicile pour le RCT qui est aussi un 3e succès à l'extérieur pour un MHR qui, à peine plus fringant que son adversaire, n'a peut-être pas dit son dernier mot dans la course à la qualification en phase finale. C'est pourtant Toulon qui avait pris les devants en première période en faisant basculer ce match en l'espace de 2 minutes. Un ballon porté concrétisé par Marcel van der Merwe (24e) et une relance à la main de haute volée de Josua Tuisova et Filipo Nakosi, conclue par Rhys Webb (26e), portaient les locaux en tête à la pause (15-7), malgré la réponse immédiate de Vincent Martin pour les Héraultauis (29e).

Mais Toulon n'allait pas tenir la distance et perdait le fil de son match. Bismarck du Plessis rapprochait un peu plus son équipe à la reprise (15-14, 52e), avant que Charles Ollivon, dont c'était le grand retour au jeu - on avait craint une fin de carrière prématurée pour le n°8 longtemps blessé - ne paye la note et l'indiscipline d'une équipe sous pression, qui va craquer à l'entame des dix dernières minutes sur un jeu au pied décisif de Frans Steyn et l'essai de la victoire, signé Yvan Reilhac (70e).