Toulon: Collazo appelle à la solidarité avec Brunel

ICON SPORT

C'est, il faut bien le reconnaître, une voix isolée dans le concert de critiques qui s'abattent sur Jacques Brunel, le sélectionneur du XV de France, après la déroute des Bleus à Twickenham (44-8). Patrice Collazo, qui espère peut-être la mise à disposition de ses internationaux ce samedi, à Agen (20h45), a tenu à apporter lors d'une conférence de presse son soutien au technicien gersois et à son staff.

"Il y a beaucoup de critiques balancées et il y a beaucoup de gens qui ont des solutions, juge celui qui a lui-même éprouvé un vent mauvais depuis le début de la saison sur le banc toulonnais. Malheureusement, ces gens qui donnent des solutions, ils n'entraînent pas en club et n'ont pas eu de résultats dernièrement. Il faut laisser travailler le staff et les joueurs." Le manager du RCT ne conçoit pas que, malgré l'accumulation de défaites, l'édifice tricolore se lézarde... "Maintenant, il faut mettre les joueurs dans les meilleures conditions. Il faut arrêter ce flot de critiques. Il n'y a pas de victoires, mais les réactions dépassent un peu les bornes vis-à-vis des joueurs et du staff. Ils ont plus besoin qu'on les aide que le contraire. Le salut viendra d'une cohésion entre le staff et les joueurs. Tout le monde est dans le même bateau et je n'aime pas les mecs qui descendent du bateau en chemin. Quand on monte dans un bateau, on y reste et tous ensemble." Un seul maître-mot dans la bouche de l'ancien pilier international : solidarité !