Top 14 - Toulouse : Pas de finale pour Ntamack



Le voir célébrer la qualification pour la finale avec son équipe au coup de sifflet avait rassuré ses proches et ses supporters. Mais le Stade Toulousain ne souhaite prendre aucun risque : Romain Ntamack ne jouera pas la finale du Top 14 contre La Rochelle vendredi au Stade de France, selon RMC et L’Equipe. L’ouvreur de 22 ans a subi une commotion cérébrale à la 57eme minute après un choc violent avec UJ Seuteni, le centre de Bordeaux-Bègles, exclu sur cette action. Resté inconscient pendant plusieurs secondes, le jeune international français (20 sélections, 83 points) avait été évacué sur une civière mais avait levé le pouce pour montrer que tout allait (à peu près) bien. Il était même de retour sur le terrain pour fêter la qualification des Rouge et Noir, mais la commotion est bien trop sérieuse pour le laisser jouer une finale.

Mola : "Il en jouera d'autres, des finales"


« C'était un gros choc, je ne me rappelle pas de grand-chose mais l'essentiel, c'est qu'on ait gagné. Moi je vais juste rassurer mes parents, ma famille, mes proches. Mais ça va, tout va bien. Il y a eu une commotion, je pense qu'elle va être déclarée », avait déclaré Ntamack samedi soir au micro de Canal+. « Dire que Romain Ntamack n’a pas été KO, ce serait une hérésie. Le dernier qui n’a pas été KO s’est malheureusement reblessé gravement la semaine suivante et a été contraint de prendre sa retraite sportive sur une blessure: c’est Yoann Huget, rappelait de son côté Ugo Mola, l’entraîneur toulousain, après le match en conférence de presse. Donc dans tous les cas, on ne prendra aucun risque avec la santé de Romain. C’est un jeune mec. Je peux comprendre l’envie de jouer une finale. Mais un mec de 22 ans, avec son talent et les potes qu’il a, j’ai bien l’impression qu’il en jouera d’autres, des finales. Donc on ne va pas prendre de risque et c’est le corps médical qui décidera. »

20 matchs pour Ntamack cette saison


Le corps médical a donc décidé de le juger inapte à rejouer six jours plus tard, et selon toute vraisemblance, c’est Thomas Ramos qui glissera de l’arrière à l’ouverture, pendant que Maxime Médard jouera avec le n°15. La saison de Romain Ntamack se conclut donc sur un bilan de 12 matchs de Top 14 (48pts) et 5 matchs de Champions Cup (67pts), mais aussi 3 matchs avec le XV de France (29pts). Victime d’une fracture de la mâchoire qui l’a tenu éloigné des terrains pendant deux mois, il a remporté la Champions Cup fin mai, et gagnera peut-être le Bouclier de Brennus pour la deuxième fois de sa carrière si ses coéquipiers battent La Rochelle vendredi.

>