Top 14 - Pau : Piqueronies prendra ses fonctions le 1er mai

Sébastien Piqueronies va passer à l'action plus tôt que prévu. Nommé le 28 janvier dernier, le futur manager de la Section Paloise, où il s'est engagé pour trois ans, devait initialement débuter sa nouvelle mission à partir de la fin de la saison 2020-21. Finalement, le club a décidé de faire appel à lui plus tôt que prévu, et l'ancien responsable de la filière jeunes de la Fédération française de rugby (FFR) prendra ses fonctions dès le 1er mai, comme Pau l'a indiqué ce mardi, via un communiqué. « Déjà en échanges réguliers avec le staff depuis plusieurs semaines, il continuera à les appuyer durant tout le mois d'avril », explique Pau, alors que Piqueronies est donc déjà très proche du staff actuel, composé de Thomas Domingo, Paul Tito et Geoffrey Lanne-Petit. « Sébastien nous rejoint et apportera son regard neuf sur la situation. Nos joueurs et le staff connaissent la mission à accomplir : assurer le maintien en Top 14. Il s’agit pour Sébastien d’un premier travail sur le très court terme avant de basculer sur le projet que nous avons bâti ensemble depuis plusieurs semaines », ont confié Bernard Pontneau, le président, et Pierre Lahore, le directeur général, d'une même voix sur le site officiel du club béarnais.


Une victoire contre Bayonne ou le barrage pour Pau ?


Il faut dire qu'entre l'officialisation de la future nomination de Piqueronies fin janvier et maintenant, la situation de la Section s'est considérablement dégradée. Désormais, après une série de quatre défaites de suite depuis février, le club d'Antoine Hastoy pointe à la 13eme place, soit celle de barragiste, avec 32 points après 20 matchs disputés. A six journées du terme du championnat de France, Pau est donc dans le rouge en ce qui concerne la lutte pour le maintien. Eliminés dès le tour principal de la Challenge Cup, les pensionnaires du Hameau ont désormais rendez-vous avec Bayonne (12eme, 39 points) le 16 avril prochain pour ce qui pourrait bien être le match de la dernière chance pour eux. Derrière, trois déplacements (Stade Français, Agen et La Rochelle) et deux réceptions (Racing 92 et Montpellier) seront au menu des Béarnais.

>