Top 14 (J5) : Bordeaux-Bègles domine le Stade Français Paris grâce à Jalibert

Panoramic


Bordeaux-Bègles se reprend au bout d’un match difficile. Disputée sous la pluie, la rencontre d’ouverture de la 5eme journée du Top 14 n’a pas été un sommet de jeu mais les joueurs de Christophe Urios ont su saisir leur chance pour signer une deuxième victoire cette saison. L’entraîneur girondin a toutefois dû revoir son XV de départ à la dernière minute avec les forfaits de Santiago Cordero et Antoine Miquel, remplacés par Federico Mori et Jean-Baptiste Lachaise. Ce dernier n’a finalement passé que quatre minutes sur la pelouse, remplacé sur blessure par Alban Roussel. Si les Parisiens ont fait une très bonne entame de match, pleine de bonne volonté, la pluie et une pelouse grasse n’ont pas permis d’envoyer du jeu. Dans ces conditions, l’indiscipline a été la clé et a tourné en faveur de Bordeaux-Bègles. Au quart d’heure de jeu, Kylan Hamdaoui n’a pas pu relâcher le ballon après avoir été plaqué. Matthieu Jalibert n’a pas laissé passer l’occasion de donner l’avantage au club girondin.

Jalibert précis au pied


La défense de l’UBB a alors fait merveille pour stopper les velléités offensives parisiennes. Toutefois, à l’approche de la demi-heure de jeu, Kane Douglas a été pris par la patrouille dans un ballon porté et a offert à Léo Barré l’opportunité de remettre les deux équipes à égalité. Dans la foulée, le buteur parisien a échoué à 38 mètres sur la droite des perches. Matthieu Jalibert, quant à lui, n’a pas tremblé après une position de hors-jeu de Baptiste Pesenti pour remettre Bordeaux-Bègles devant de trois points à la pause. A peine le jeu repris que Nadir Megdoud s’est mis à la faute au sol, offrant trois nouveaux points au demi d’ouverture international. Très vite, les deux bancs se sont ouverts afin d’apporter du sang frais mais sans que cela change la donne. A l’approche de l’heure de jeu, Nemo Roelofse n’a pu s’empêcher de faire faute au sol et Matthieu Jalibert a ajouté trois nouveaux points pour l’UBB.

Les Parisiens heureux de ramener un point


Les deux équipes se sont alors neutralisées mais, prenant l’ascendant en mêlée, les Girondins ont obtenu une pénalité bien placée, que leur buteur a bonifié pour prendre douze points d’avance sur le Stade Français Paris. La fin de match a vu l’attaque parisienne pousser pour essayer d’arracher le point de bonus défensif, qui ferait son bonheur. Néanmoins, la défense de l’UBB s’est montrée solide… mais pas jusqu’au bout. Les pénalités et mêlées se sont multipliées pour les « Soldats Roses », avec Vadim Cobilas qui a payé cher cette indiscipline, regardant la fin de match depuis le bord du terrain après avoir écopé d’un carton jaune. A force d’insister, c’est cinq minutes après la sirène que Giorgi Melikidze a trouvé un trou de souris pour aplatir le seul essai du match pour le club parisien. La transformation d’Arthur Coville a permis au Stade Français Paris d’arracher le point de bonus défensif, leur premier ramené d’un déplacement. Bordeaux-Bègles, de son côté, se contente d’une victoire à quatre points (15-10), qui leur permet de passer devant leur victime du jour au classement du Top 14.

TOP 14 / 5EME JOURNEE
Samedi 1er octobre 2022
Bordeaux-Bègles - Stade Français Paris : 15-10
17h00 : Clermont - Lyon
17h00 : Brive - Bayonne
17h00 : Pau - Toulon
17h00 : Perpignan - Castres
21h05 : La Rochelle - Racing 92

Dimanche 2 octobre 2022
21h05 : Montpellier - Toulouse

>