Top 14 (J4) : Première victoire pour le Stade Français Paris, Pau, Bordeaux-Bègles et La Rochelle également à l'aise à domicile

Stade Français Paris - Castres


Gonzalo Quesada et ses troupes peuvent souffler ! Battu nettement lors des trois premières journées du Top 14, le Stade Français Paris a profité de la réception de Castres pour débloquer son compteur. Un match qui aurait pourtant pu prendre une tout autre tournure car, dès la 3eme minute, Paul Alo-Emile a reçu un carton rouge pour un plaquage haut sur Baptiste Delaporte. Un coup du sort qui a finalement galvanisé les Parisiens. Un en-avant volontaire de Ben Botica a offert le premier essai, de pénalité, parisien. Joris Segonds a ensuite assuré au pied tout comme son adversaire Thomas Larregain. Peu avant la demi-heure de jeu, Jérémy Fernandez a relancé le CO après une accélération d’Antoine Zeghdar mais c’est bien le Stade Français Paris qui a retrouvé son vestiaire avec six points d’avance grâce à son buteur. Pour Castres, la deuxième mi-temps a été un long calvaire car aucune offensive n’a été récompensé, ce qui a permis aux Parisiens de corser l’addition. Tout d’abord, Telusa Veainu y et allé de son essai avant deux nouvelles réussites au pied de Joris Segonds. A trois minutes du terme de la rencontre, James Hall a parachevé la victoire parisienne (34-10) face à une équipe castraise tout simplement passée à côté de son sujet.

Pau - Montpellier


A quoi tient une victoire en Top 14 ? Pau peut désormais répondre que ça tient à une transformation manquée. Sur leur pelouse du Hameau face à Montpellier, les joueurs de la Section ont tout d’abord été en difficulté. En effet, durant la première période, chaque pénalité réussie par Zack Henry a vu le MHR inscrire dans la foulée un essai. Tout d’abord, Pierre Lucas a bonifié une erreur du buteur béarnais à la 8eme minute. Ensuite, juste avant la mi-temps, Marco Tauleigne a donné plus d’air aux Cistes, venant conclure tout en puissance une longue séquence de possession. Un avantage de six longueurs à la pause qui n’a toutefois pas suffi pour les Héraultais dans une fin de match échevelée. Pendant 30 minutes, seule une pénalité de Zack Henry a permis au score de bouger. Les dix dernières minutes ont vu les deux équipes inscrire pas moins de deux essais. Youri Delhommel a frappé le premier pour la Section Paloise avant de voir Arthur Vincent lui répondre trois minutes plus tard. Aminiasi Tuimaba, à 180 secondes de la sirène, a cru avoir fait le plus dur mais Marco Tauleigne y est allé de son doublé sur la dernière action. Anthony Bouthier a eu le ballon de la gagne sur la transformation mais l’international français n’a pas trouvé la cible. Pau s’impose d’un point (23-22) et passe devant Montpellier au classement… d’un petit point !

Bordeaux-Bègles - Brive


Si la victoire est au rendez-vous, Bordeaux-Bègles a sans doute laissé filer un point à l’occasion de son duel face à Brive. Sur la pelouse de Chaban-Delmas, le premier quart d’heure a été un duel de buteurs. Matthieu Jalibert a très vite bonifié trois fautes corréziennes avant de voir Thomas Laranjeira lui répondre. C’est toutefois Brive qui a retrouvé son vestiaire avec un court avantage d’un point à la mi-temps. En effet, à la 18eme minute, Setariki Tuicuvu a profité d’un ballon récupéré par Tevita Ratuva après un contre sur un jeu au pied de Matthieu Jalibert pour aller aplatir le premier essai de la rencontre. Toutefois, l’arrière du CAB a marqué les derniers points de la première période… et de son équipe dans ce match. En effet, au retour de la pause, ce sont les joueurs de l’UBB qui ont fait le jeu, ce qui s’est matérialisé par un essai de Federico Mori quatre minutes après la reprise. Alors que Matthieu Jalibert a corsé l’addition au pied, le carton jaune reçu à la 57eme minute par Kitione Kamikamica a changé la donne. Les dix minutes en supériorité numérique ont été exploités par les joueurs de Christophe Urios avec un doublé de Ben Lam en l’espace de quatre minutes. A partir de là, les Girondins ont tout fait pour aller arracher le bonus offensif mais les Corréziens ont fait front et tenu en défense jusqu’à la sirène. Si l’UBB s’impose nettement (29-10), ce succès garde un goût d’inachevé quand Brive continue d’enchaîner victoire à domicile et défaite à l’extérieur.

La Rochelle - Biarritz


Comme le Stade Français Paris, La Rochelle était encore à la recherche de sa première victoire. Face à une équipe largement remaniée de Biarritz, le vice-champion de France et d’Europe a su profiter de la situation pour retrouver la confiance à l’issue d’une belle balade. En effet, les 40 premières minutes ont été à sens unique pour les Rochelais. Alors que Riko Buliruarua a donné le ton au bout de six minutes, Tawera Kerr-Barlow s’est ensuite amusé avec la défense biarrote avec un triplé alors que Jules Favre y est également allé de son essai. Les changements effectués par le banc du BO avant même la mi-temps n’ont rien changé mais, au retour sur la pelouse de Marcel-Deflandre, les Basques ont retrouvé des couleurs. Après un essai de Vincent Martin cinq minutes après la reprise, Gilles Bosch a converti une pénalité. Mais la supériorité numérique issue du carton jaune reçu par Dany Priso n’a rien donné pour Biarritz. En effet, Guram Papidze y est également allé de son essai avant que le pack rochelais ne pousse à la faute son adversaire pour un essai de pénalité à l’entame du dernier quart d’heure. Une action sur laquelle Quentin Samaran a payé la multiplication des fautes par ses coéquipiers. Rémi Picquette puis Riko Buliruarua en ont profité pour corser l’addition mais la rencontre s’est terminée par un essai de pénalité pour le BO sur un en-avant volontaire de Pierre Popelin. La Rochelle s’impose très nettement (59-17) et débloque son compteur cette saison face à une équipe de Biarritz qui espérait mieux malgré une large revue d’effectif.

TOP 14 / 4EME JOURNEE
Samedi 25 septembre 2021
Stade Français Paris - Castres : 34-10
Pau - Montpellier : 23-22
Bordeaux-Bègles - Brive : 29-10
La Rochelle - Biarritz : 59-17
17h00 : Racing 92 - Lyon
21h00 : Perpignan - Toulon

Dimanche 26 septembre 2021
21h05 : Toulouse - Clermont

>