Top 14 (J4) : Clermont l'emporte face à La Rochelle

Panoramic


Jules Plisson a joué un bien mauvais tour à son ancienne équipe. Titularisé sous les couleurs de Clermont pour la première fois, le buteur international a été un des artisans du succès du club auvergnat face à La Rochelle, qui était la dernière équipe invaincue cette saison en Top 14. Une rencontre que le champion d’Europe en titre n’a pas abordé dans les meilleures conditions. En effet, alors que Tawera Kerr Barlow a déclaré forfait à la dernière minute en raison d’une blessure contractée ce samedi lors de la dernière mise en place, Antoine Hastoy a dû quitter la pelouse du Stade Marcel-Michelin au bout de sept minutes en raison d’une blessure à un tibia. L’ancien Palois a tout de même eu le temps de voir Arthur Iturria aplatir le premier essai du match pour l’ASM. En effet, dès les premiers instants de la rencontre, les Jaunards ont mis sous pression les Maritimes, dont la défense a cédé au bout de cinq minutes. A la suite d’une succession de temps de jeu au près, Sébastien Bézy a pu combiner avec Jules Plisson et Damian Penaud. Ce dernier a alors décalé son capitaine en bout de ligne qui, tout en puissance, a pu aplatir. Un essai qui n’a toutefois pas été transformé. Pris à froid et déboussolés, les Rochelais se sont repris et ont commencé à jouer mais l’indiscipline n’a pas été leur fort.

Les Rochelais ne se sont pas affolés


Will Skelton a été pris par la patrouille pour un plaquage haut dans un maul et a annihilé une belle avancée de ses coéquipiers. Toutefois, dans la foulée, ce sont les Auvergnats qui se sont mis à la faute et Dillyn Leyds, entré en jeu pour pallier la blessure d’Antoine Hastoy, n’a pas manqué la cible. Les deux équipes ont alors plus brillé par leurs prestations défensives qu’offensives mais c’est bien l’indiscipline qui a encore joué un rôle. A neuf minutes de la mi-temps, Romain Sazy a payé cher l’accumulation de fautes de ses coéquipiers et a rejoint le banc pour dix minutes sur carton jaune. Une supériorité numérique que les Clermontois n’ont pas mis longtemps à profiter. Pilonnant une nouvelle fois la défense rochelais, les joueurs de Jono Gibbes ont ensuite pu accélérer le jeu. Lancé par Sébastien Bézy, Irae Simone est allé aplatir en coin et redonner un peu d’air à l’ASM. Toutefois, Jules Plisson a une nouvelle fois échoué sur la transformation, maintenant l’écart entre les deux formations à sept points au moment de retrouver les vestiaires. Le début de deuxième période a vu les deux équipes commencer à ouvrir le banc pour apporter du sang frais. Les Rochelais ont alors repris du poil de la bête avec un jeu plus posé et réfléchi qui a commencé à mettre en difficulté les Clermontois.

Plisson a fait le spectacle


Toutefois, à 25 minutes de la sirène, Jules Plisson a bonifié un plaquage sans ballon d’Uini Atonio pour sa première réussite au pied dans cette rencontre. Mais, dans la foulée, Dillyn Leyds lui a répondu avant que Yoan Tanga ne remette les deux équipes à égalité. Après une première alerte sur une percée de Quentin Lespiaucq, la défense de l’ASM a cédé après un ballon porté. Le troisième-ligne rochelais, ayant bien suivi, a pu récupérer le ballon pour ensuite forcer le passage et aplatir, Dillyn Leyds assurant ensuite la transformation. A dix minutes de la fin du match, Brice Dulin s’est ressenti du genou droit et a dû céder sa place à Pierre Boudehent, appelé de dernière minute sur la feuille de match. Mais celui qui a marqué cette fin de match a bien été Jules Plisson. L’ancien buteur rochelais a tout d’abord redonné l’avantage à Clermont avant de corser l’addition de 45 mètres. Enfin, alors que Jono Gibbes demandait à jouer en touche, l’international français a confié avoir bien senti une pénalité décalée sur la gauche à 25 mètres des perches. Une inspiration qui a été gagnante, le ballon passant à nouveau entre les perches, valant à l’entraîneur de l’ASM un petit geste en direction de son numéro 10. Avec ces dix dernières minutes réussies, Clermont réussit le petit exploit d’infliger à La Rochelle son premier revers de la saison (22-13) et remonte au quatrième rang du classement. Les Rochelais, quant à eux, cèdent la première place du classement à Toulouse et reculent même derrière Montpellier.

TOP 14 / 4EME JOURNEE
Samedi 24 septembre 2022
Perpignan - Toulon : 19-13
Lyon - Stade Français Paris : 33-27
Bayonne - Bordeaux-Bègles : 20-15
Montpellier - Pau : 38-17
Castres - Brive : 12-6
Toulouse - Racing 92 : 37-10

Dimanche 25 septembre 2022
Clermont - La Rochelle : 22-13

>