Top 14 (J4) : Après un bon départ, le Racing 92 a failli tout perdre



Sur sa pelouse, le Racing 92 a joué avec le feu. Les joueurs de Laurent Travers, qui ont démarré la rencontre de manière tonitruante, ont bien moins maîtrisé le deuxième acte pour une victoire d’une marge infime. Après avoir concédé leur premier revers de la saison à Biarritz le week-end dernier, les Franciliens étaient décidés à ne pas rééditer une telle performance et s’en sont donné les moyens. En l’espace de treize minutes, les Ciel-et-Blanc sont allés à dame à trois reprises. En bon capitaine, Gaël Fickou a montré la voie dès la 3eme minute. Sur une action initiée par Finn Russell, aligné pour la première fois cette saison après son vrai-faux départ, Kurtley Beale a percé la défense rhodanienne avant de jouer sur Juan Imhoff. L’Argentin a pu retrouver le centre international français qui n’a pas hésité à aplatir. Huit minutes plus tard, Camille Chat a imité son capitaine. Le talonneur, qui vient de prolonger son bail avec le club du président Jacky Lorenzetti, est venu conclure une action lancée sur une touche et qui a vu l’attaque du Racing 92 pilonner la défense du LOU, qui a fini par craquer. Dans la foulée, les Franciliens ont fait jouer leur vitesse pour déstabiliser leurs adversaires.

Le Racing 92 croyait avoir le match en main


Sur une accélération de Virimi Vakatawa, Kurtley Beale a trouvé une nouvelle faille pour passer et allonger sa passe vers Ibrahim Diallo, qui a conclu entre les perches. Treize minutes, trois essais, 21 points et un bonus offensif qui s’annonçait. Tout les voyants étaient au vert pour les Racingmen… mais les premiers doutes se sont très vite fait jour car les Lyonnais ne sont pas restés apathiques très longtemps. A la demi-heure de jeu, après une chandelle de Finn Russell, Ethan Dumortier a devancé Donovan Taofifenua puis a résisté au retour de Kurtley Beale pour aplatir… mais la vidéo n’a pas été tendre avec le LOU. En effet, les images ont prouvé que l’ailier rhodanien a poussé son adversaire pour s’assurer la réception du ballon. Un geste que l’arbitre a immédiatement sanctionné en annulant cet essai qui aurait relancé Lyon. La fin du premier acte est marquée par la sortie sur une blessure à une cheville de Wenceslas Lauret, remplacé par Baptiste Chouzenoux. Les Racingmen ont eu une dernière munition sur un 50:22 parfaitement réalisé par Finn Russell mais la défense rhodanienne a tenu le choc. Au retour sur la pelouse de la Paris-La Défense Arena, le match a changé.

Le LOU y a cru jusqu’au bout


Alors que le Racing 92 a revu sa première ligne, Temo Mayanavanua a sonné la charge pour le LOU. A la suite d’une faute en mêlée, les Lyonnais ont joué vite la pénalité et leur deuxième-ligne a pu forcer le passage pour aplatir entre les poteaux. La situation du club francilien s’est corsée quand, à la 54eme minute, Camille Chat a quitté la pelouse pour dix minutes en réponse à l’indiscipline croissante de son équipe. Après une pénalité de Nolann Le Garrec, les Lyonnais ont pu tirer parti de leur supériorité numérique. En effet, à l’heure de jeu et en sortie de mêlée, Baptiste Couilloud a cassé le plaquage de Yoan Tanga pour aller seul à l’essai. Toujours en délicatesse avec la discipline, les Franciliens ont offert six points en quatre minutes à Léo Berdeu, qui a ramené son équipe à quatre longueurs. Sentant que la victoire était à leur portée, les joueurs du LOU ont poussé en fin de match, avec notamment Davit Niniashvili. Mais la ligne d’attaque rhodanienne s’est arrêtée à quelques mètres de l’en-but des Ciel-et-Blanc, qui ont ensuite récupéré le ballon sur un grattage de Yoan Tanga. Le Racing 92 s’est fait peur mais signe un troisième succès en quatre journées (24-20) et prend l’avantage sur le LOU pour la deuxième place du classement derrière Toulouse.

TOP 14 / 4EME JOURNEE
Samedi 25 septembre 2021
Stade Français Paris - Castres : 34-10
Pau - Montpellier : 23-22
Bordeaux-Bègles - Brive : 29-10
La Rochelle - Biarritz : 59-17
Racing 92 - Lyon : 24-20
21h00 : Perpignan - Toulon

Dimanche 26 septembre 2021
21h05 : Toulouse - Clermont

>