Top 14 (J25) : Castres valide sa qualification en dominant Perpignan

Panoramic


Castres sera bien un candidat au titre en Top 14 ! Alors que Montpellier et Bordeaux-Bègles ont validé leur qualification pour la phase finale ce samedi, le CO a fait de même grâce à un succès bonifié sur Perpignan en clôture de la 25eme journée. Une rencontre qui a démarré par un énorme coup dur pour l’USAP. A la réception d’une chandelle de Benjamin Urdapilleta, Melvyn Jaminet s’est blessé au genou gauche dès la 2eme minute. L’arrière international, qui quittera la Catalogne pour Toulouse cet été, a alors serré le dents et repris le jeu. Castres, de son côté, a ouvert le score par une pénalité signée Benjamin Urdapilleta puis Vilimoni Botitu a fait se lever le public du Stade Pierre-Fabre. Après une remontée de balle d’Andrea Cocagi, le centre castrais n’a pas tremblé face au dernier défenseur pour aplatir le premier essai de la rencontre. Dans la foulée, Melvyn Jaminet a quitté la pelouse la mort dans l’âme, cédant sa place à Bautista Delguy.

Sans Jaminet, l’USAP a fini par céder


La suite de la première période a été marquée par de l’indiscipline. Dans un premier temps, ce sont les joueurs de Pierre-Henry Broncan qui ont été mis en difficulté. Le résultat a été quatre pénalités en 20 minutes pour Tristan Tedder, qui a pris le relais de Melvyn Jaminet comme buteur, contre une seule pour Benjamin Urdapilleta. Un avantage d’un petit point pour l’USAP qui n’a pas tenu jusqu’à la mi-temps car les Perpignanais ont très mal fini le premier acte. Tout d’abord, Seilala Lam a écopé d’un carton jaune pour être intervenu en position de hors-jeu sur une pénalité jouée rapidement par Filippo Nakosi. A peine trois minutes plus tard, sur la dernière action, Bautista Delguy a empêché Vilimoni Botitu d’aplatir en poussant le ballon de la main en ballon mort. En plus du carton jaune pour l’Argentin, l’USAP a encaissé un essai de pénalité pour se retrouver mené de six points au moment de retrouver les vestiaires. Le deuxième acte a été moins riche.

Castres a tout pour jour les trouble-fête


Trois minutes après la reprise, Benjamin Urdapilleta a donné plus d’ampleur à l’écart au tableau d’affichage sur une pénalité consécutive à une faute de Genesis Mamea Lemalu en mêlée. Peu avant l’heure de jeu, Tristan Tedder a manqué l’occasion de rapprocher l’USAP à longue distance. Le club catalan a ensuite joué dix minutes de plus en infériorité numérique. La mêlée perpignanaise ayant multiplié les fautes, Sacha Lotrian a pris pour tout le monde et écopé d’un carton jaune. Une situation dont les Castrais ont tardivement tiré parti pour aller chercher le bonus offensif. A la conclusion d’un contre, Filipo Nakosi a été servi par Thomas Combezou et a forcé le passage pour aplatir en coin le troisième essai du CO. Malgré toute leur bonne volonté, les Perpignanais s’inclinent (28-12) et seront sous pression lors de la dernière journée, avec une réception de l’UBB, pour éviter un barrage contre le finaliste de Pro D2. Castres, de son côté, revient à hauteur des Girondins et peut toujours croire à une qualification directe pour les demi-finales du Top 14.

TOP 14 / 25EME JOURNEE
Samedi 21 mai 2022
Bordeaux-Bègles - Lyon : 42-10
Biarritz - Clermont: : 8-26
Montpellier - Racing 92 : 22-13
Toulon - Pau : 37-20
La Rochelle - Stade Français Paris : 32-13
Brive - Toulouse : 8-26

Dimanche 22 mai 2022
Castres - Perpignan : 28-12

>