Top 14 (J19) : Victoire bonifiée pour Toulon face au Stade Français Paris



Toulon a atteint son objectif. Alors que le Racing 92 a chuté sur sa pelouse face à Bordeaux-Bègles ce samedi, le RCT pouvait s’installer sur le podium du Top 14 en cas de victoire ce dimanche à Mayol face au Stade Français Paris. Mais l’entame de match a vu les hommes de Gonzalo Quesada mettre d’entrée la défense toulonnaise sous pression. Nicolas Sanchez en a profité pour ouvrir le score sur pénalité dès la 3eme minute... mais cet avantage n’a tenu que cinq minutes, le temps pour Louis Carbonel de bonifier une faute au sol parisienne. C’est alors que les Varois ont vécu un coup dur avec le remplacement sur protocole commotion de Charles Ollivon par Julien Ory. Dans la foulée, les deux buteurs ont continué leur duel avec Nicolas Sanchez qui a frappé le premier avant la réponse de Louis Carbonel... qui a aplati le premier essai du match. Le numéro 10 du RCT a profité d’une accélération de Gabin VIllière puis d’un bon relais de Baptiste Serin pour aller à dame.

Sanchez s’est oublié


Sept minutes après cette première réalisation toulonnaise, Isaia Toeava a corsé l’addition. L’arrière de Toulon est venu conclure une action initiée par un ballon porté sur une touche à 22 mètres de l’en-but parisien puis Baptiste Serin a combiné avec Duncan Paia’aua qui a servi son arrière pour aplatir en coin. Après la sortie précoce de Charles Ollivon, le deuxième temps fort de cette rencontre a eu lieu peu avant la mi-temps. Sur un plaquage visant Baptiste Serin, Nicolas Sanchez en a trop fait. Après arbitrage vidéo, l’arbitre de la rencontre a sorti le carton rouge à l’encontre du demi d’ouverture parisien. Dans la foulée, Louis Carbonel a mis fin au premier acte avec une nouvelle pénalité, offrant une marge de douze points au RCT. Un avantage qui a gonflé quatre minutes après la pause, avant que Christopher Tolofua y aille de son essai. Sur un ballon porté à cinq mètres du but, le talonneur toulonnais est venu conclure l’action. Un troisième essai qui a mis le club varois sur le chemin du bonus offensif.

Toulon a dû résister en fin de match


Un point supplémentaire qui a été consolidé à l’entame du dernier quart d’heure de jeu. Venant à la réception d’un jeu au pied à suivre de Duncan Paia’aua, Bryce Heem a pris de vitesse la défense parisienne pour aplatir le quatrième essai du RCT. Mais la tension est montée d’un cran trois minutes plus tard quand, profitant d’un temps faible de la défense toulonnaise, Jonathan Danty a trouvé des failles pour effacer plusieurs adversaires et servir sur un plateau Lester Etien. Réduits eux-aussi à quatorze après le carton jaune reçu par Emerick Setiano, qui a fait une faute volontaire dans un ballon porté, le RCT a subi la pression parisienne dans les derniers instants mais a su tenir bon, résister pour assurer cette victoire bonifiée (35-13). Cinq points qui permettent à Toulon de faire un bond au classement, s’installant à la troisième place. Pour le Stade Français Paris, cette deuxième défaite de suite, la troisième en quatre matchs laisse le club de la Capitale à portée du Top 6 mais sans y entrer.

TOP 14 / 19EME JOURNEE
Vendredi 22 janvier 2021
La Rochelle
- Bayonne : 40-3

Samedi 23 janvier 2021
Racing 92 - Bordeaux-Bègles : 32-33
Clermont - Castres : 59-19
Montpellier - Lyon : 16-21
Agen - Toulouse : 0-59

Dimanche 24 janvier 2021
Pau - Brive : 27-32
Toulon - Stade Français Paris : 35-13

>