Top 14 (J15) : L'UBB domine Lyon avec le bonus offensif et reprend la première place du classement

Après trois semaines de pause, le Top 14 a repris sur les chapeaux de roues. En ouverture de la 15eme journée, un Stade Chaban-Delmas à guichets fermés pour la première fois en cinq ans a vu Bordeaux-Bègles infliger à Lyon une quatrième défaite depuis le début de la saison. Un match qui a toutefois mis beaucoup de temps à monter en température, Ben Botica ouvrant le score sur pénalité avant que Mickaël Ivaldi ne lance le leader au quart d’heure de jeu. En sortie de touche, les avants rhodaniens ont mis en place un ballon porté qui a mis la défense bordelaise sur le reculoir et permis au talonneur d’aplatir le premier essai du match. La situation de l’UBB est devenue plus difficile quand Semi Radradra a reçu un carton jaune six minutes plus tard pour un plaquage irrégulier sur Toby Arnold. Mais cette supériorité numérique n’aura rapporté que trois points au LOU avec une pénalité de Charlie Ngatai à la demi-heure de jeu.

Radradra a remis l’UBB sur les rails


Ces sept points d’avance n’auront pas résisté à la mi-temps. A peine revenu sur la pelouse, Semi Radradra s’est saisi du ballon en sortie de regroupement avant de faire parler sa pointe de vitesse pour remettre les deux équipes à égalité à la mi-temps. Le trois-quarts centre fidjien, qui rejoindra Bristol la saison prochaine, n’en avait pas fini avec les Lyonnais. A peine de retour sur la pelouse de Chaban-Delmas, Semi Radradra a profité d’un bon décalage de Rémi Lamerat pour percer le rideau défensif lyonnais et, après une course de 50 mètres, aplatir entre les poteaux. Cette deuxième période, perturbée par des soucis de chronométrage aux abords du terrain, est ensuite tombée dans un faux-rythme avec une indiscipline bordelaise qui a offert trois pénalités au duo Charlie Ngatai-Jonathan Wisniewski et permis au LOU de revenir à un point. Mais il était dit que, devant un public fourni, Bordeaux-Bègles allait s’imposer. Le résultat a été huit dernières minutes de folie avec deux essais qui ont permis au club girondin d’aller chercher le bonus offensif, inattendu avant le début de la deuxième mi-temps.

Une fin de match de feu pour Bordeaux-Bègles


A huit minutes de la fin du match, Santiago Cordero a une nouvelle fois trouvé une faille dans la défense lyonnaise pour ensuite décaler Seta Tamanivalu qui est allé à l’essai. Une fin de match qui pourrait donner des sueurs froides à Fabien Galthié puisque Cyril Cazeaux, appelé pour le match face au pays de Galles, a cédé sa place sur blessure à huit minutes du terme. Ce même Seta Tamanivalu a été à l’origine de l’action qui a amené l’essai du bonus. L’ailier a trouvé Maxime Lucu qui, après une feinte de passe, a trouvé Santiago Cordero qui a aplati entre les poteaux. Pour la forme, Maxime Lucu a ajouté trois derniers points sur la sirène. Une victoire avec le bonus offensif (37-19) qui permet à l’UBB, qui restait sur une défaite à Toulouse, de reprendre la première place du classement du Top 14 au LOU deux journées après l’avoir cédée. Pour les Lyonnais, c’est un coup d’arrêt après trois victoires de suite mais pas une catastrophe en raison de l’écart avec La Rochelle, actuellement troisième.