Top 14 (J10) : Pau s'offre le bonus offensif face à Bordeaux-Bègles

Panoramic


Pau a su saisir l’occasion. Alors que Perpignan et Brive ont connu les affres de la défaite ce samedi dans le cadre de la 10eme journée du Top 14, la Section avait l’opportunité de se donner de l’air dans un duel de bas de tableau face à Bordeaux-Bègles. Les joueurs de Christophe Urios, trop longtemps fantomatiques sur la pelouse du Stade du Hameau, ont facilité les choses pour ceux de Sébastien Piqueronies. Les supporters palois ne devaient pas être en retard ce dimanche car leurs protégés ont démarré tambour battant cette rencontre. Clément Laporte n’a eu besoin que de trois minutes pour aplatir le premier essai de la rencontre. L’ailier du club béarnais est venu conclure une action initiée par une chandelle de Thibault Debaes et une déviation maladroite de Madosh Tambwe sur Jack Maddocks. Ce dernier a alors décalé l’arrière qui ne s’est pas fait prier pour aller à dame. Dans la foulée, Jale Vatubua a dû céder sa place à Emilien Gailleton, qui a fait son retour après avoir fréquenté Marcoussis cette semaine. A l’issue des dix premières minutes, les Girondins ont essayé de réagir.

Pau a très vite éteint l’UBB


Toutefois, l’essai de Federico Mori a finalement été annulé après arbitrage vidéo pour un en-avant préalable de Mahamadou Diaby. Les joueurs de la Section ont alors remis la main sur le ballon et cette domination a été concrétisée à la 20eme minute par Daniel Ikpefan. L’ailier est venu conclure victorieusement un jeu au large consécutif à une touche pour donner quatorze longueurs d’avance à Pau. Les deux formations se sont alors neutralisées et le score n’a pas bougé jusqu’au retour aux vestiaires. Mais, très vite après la reprise, les Palois ont fait céder la défense girondine. A force d’enchaîner les temps de jeu, Ignacio Calles a pu trouver un espace pour percer la muraille adverse et mettre son équipe sur le chemin du bonus offensif au bout d’à peine cinq minutes en deuxième période. Christophe Urios a alors décidé de lancer du sang frais dont Renato Giammarioli, qui a ainsi fait ses débuts sous les couleurs de l’UBB. Toutefois, cela n’a pas permis d’enrayer la belle mécanique béarnaise. A l’heure de jeu, Emilien Gailleton est allé corser l’addition avec beaucoup d’opportunisme.

La Section se donne de l’air au classement


En effet, après un jeu au pied dans le dos de la défense de Bordeaux-Bègles signé Tumua Manu, Jack Maddocks a pu se saisir du ballon. Toutefois, Federico Mori est venu intercepter le ballon et, ne souhaitant pas concéder la touche, a renvoyé le ballon derrière lui. Emilien Gailleton a bien suivi et, étant le premier sur le ballon, a aplati sans adversité. La réaction bordelaise est intervenue cinq minutes après cette action avec Yann Lesgourgues qui est allé sauver l’honneur. Le demi de mêlée est venu conclure une action initiée par Louis Bielle-Biarrey, qui a profité de l’espace libéré par une interception manquée de Tumua Manu. Un essai qui ne sera pas suivi d’une remontée fantastique. Pire encore, sur la dernière action, Lekima Tagitagivalu est allé donner plus d’ampleur au succès de la Section Paloise. Le troisième-ligne a été lancé par Luke Whitelock après un jeu au pied bien senti de Thibault Debaes. Pour la première fois de la saison, Pau enchaîne deux victoires de rang en championnat (33-7). Avec ce premier point de bonus offensif, la Section prend désormais cinq points d’avance sur Perpignan et six sur Brive. Bordeaux-Bègles, de son côté, poursuit son début de saison plus que délicat et recule à la dixième place.

>