Top 14 (J10) : Le Racing a déroulé



Il n'y avait pas photo ce dimanche soir à la Paris La Défense Arena ! Le Racing 92 était bien supérieur à Bayonne et cela s'est vu au tableau d'affichage, avec une victoire 43-17 des Ciel et Blanc, avec bonus offensif à la clé. Les Franciliens ont inscrit sept essais lors de cette partie presque à sens unique, ce qui leur permet de revenir à égalité avec Clermont (28 points) à la quatrième place du classement, mais avec un match de plus que les Auvergnats au compteur. Après vingt minutes de jeu, la messe était déjà dite, avec un score de 21-0 en faveur des locaux. Henry Chavancy avait ouvert la marque dès la 1ere minute, sur un énorme travail d'Antoine Gibert. Puis à la 13eme minute, Dovonan Taofifenua a fêté de la plus belle des manières sa convocation en équipe de France pour le match contre l'Angleterre dimanche prochain, en marquant le deuxième essai du match, après une interception. Puis à la 18eme, Dorian Laborde a aplati après une passe sautée de Teddy Iribaren. Ce même Iribaren a signé un sans-faute au pied et le score était donc de 21-0. Manuel Ordas a inscrit les premiers points bayonnais sur une pénalité (21-3, 22eme), mais l'éclaircie a été de courte durée pour les Basques, qui ont vu Simon Zebo marquer le quatrième essai du Racing trois minutes plus tard, à l'aile après une passe de Wenceslas Lauret. Cette fois, Iribaren n'a pas transformé (26-3). Le premier essai bayonnais est intervenu deux minutes avant la sirène, grâce à Arthur Duhau, parfaitement servi au pied par Ordas, qui a ensuite transformé (26-10, mt).

Taofifenua s'offre un triplé


Dès le début de la deuxième mi-temps, le Racing a repris sa marche en avant, avec un nouvel essai signé Dovonan Taofifenua, bien aidé par le travail de Simon Zebo et Virimi Vakatawa (31-10, 41eme). Les choses ne se sont pas arrangées pour Bayonne à la 53eme, avec le carton jaune écopé par Izaia Perese, auteur d'un placage dangereux sur Kurtley Beale. Mais c'est pourtant en infériorité numérique que l'Aviron a inscrit son deuxième essai du match, par Aymeric Luc, oublié par la défense parisienne (31-17, 63eme). Le Racing ne s'est pas affolé et a repris le match en main, avec l'essai du triplé pour Dovonan Taofifenua, encore très bien servi par Gibert (36-17, 66eme). L'addition a été corsée par Beale, qui a conclu un beau travail collectif des Ciel et Blanc à six minutes de la fin. Maxime Machenaud a transformé et c'est donc une victoire de 26 points pour le Racing 92, sa sixième de la saison. La semaine prochaine, les Franciliens iront à Bordeaux-Bègles, alors que Bayonne, neuvième, recevra Toulouse.

Top 14 TOP 14 / 10EME JOURNEE
Vendredi 27 novembre 2020
Castres - Clermont : 14-40

Samedi 28 novembre 2020
Toulon - Pau : 18-13
La Rochelle - Brive : 36-22
Montpellier - Bordeaux-Bègles : 22-23
Toulouse - Agen : 63-18

Dimanche 29 novembre 2020
Racing 92 - Bayonne : 43-17
21h05 : Lyon - Stade Français