Top 14 : Brive porte réclamation après une grosse boulette du Stade Toulousain


Incroyable boulette du Stade Toulousain samedi lors du match comptant pour la 25eme et avant-dernière journée du Top 14. Le club champion de France a en effet joué avec 15 joueurs pendant 14 secondes à la 73eme minute du match sur le terrain de Brive. Or, les Rouge et Noir jouaient à 14 depuis la 18eme minute et le carton rouge infligé à Charlie Faumuina. Alors que Toulouse venait de marquer un essai pour mener 23-3, François Cros, Dorian Aldegheri et Jordan Akhi sont sortis, pendant que Selevasio Tolofua, Cyril Baille, Zack Holmes et Martin Page Relo rentraient sur la pelouse. Il y a donc eu 15 Toulousains sur la pelouse, Romain Ntamack (remplacé par Holmes) n'étant sorti qu'après 14 secondes, pour une raison encore inconnue. Cette supériorité numérique involontaire n'a eu aucune conséquence sur la rencontre, mais le CA Brive a décidé de porter réclamation suite à cette erreur.


Un précédent en 2020 entre Nice et Narbonne


Le club corrézien rêve en effet de pouvoir rejouer le match, lui qui lutte actuellement pour le maintien en Top 14, avec une douzième place à trois points du treizième, Perpignan, qui joue à Castres ce dimanche. Lors de la dernière journée, le CAB ira jouer chez le Stade Français pendant que l'USAP recevra Bordeaux-Bègles. Rejouer le match est une issue tout à fait possible. La Dépêche du Midi rappelle d'ailleurs qu'en 2020, la rencontre entre Nice et Narbonne avait été rejouée car les Niçois avaient joué à 16 contre 15 pendant 30 secondes. Mais il y a une grosse particularité dans le règlement : si le match est rejoué, seuls les points marqués après la minute où a eu lieu l'erreur (la 73eme, donc) seront comptabilisés, comme le confirme le directeur technique de l'arbitrage Franck Maciello à L'Equipe. Mené 23-3 à ce moment-là, Brive aurait donc sept minutes pour remonter cet écart. La commission de discipline et des règlements devrait étudier la réclamation briviste dès ce lundi.

>