Stade Français: Lombard nouveau Directeur général, Meyer confirmé

Icon Sport

Dans les tuyaux depuis maintenant plusieurs jours, le retour aux valeurs historiques du Stade Français, voulu par son propriétaire milliardaire Hans-Peter Wild, après avoir pourtant malmené sérieusement l'identité du club parisien, a été acté ce jeudi avec l'officialisation de l'arrivée en tant que nouveau Directeur général de l'ancien trois-quarts centre international Thomas Lombard (44 ans). Celui qui a porté les couleurs de Paris de 1997 à 2004, avec à la clé 4 Boucliers de Brennus (1998, 2000, 2003 et 2004), avant d'embrasser une brillante carrière de consultant, notamment sur Canal+, succédera à Fabien Grobon, dont la mission débutée avec l'arrivée de Wild dans la capitale prend fin d'un commun accord.  

"Thomas amène une grande connaissance et expérience du rugby et de la communication. Je suis persuadé qu’avec son aide, Heyneke amènera le club vers les victoires et le succès", commente dans un communiqué le Dr Wild, qui donc confirme - et c'est là l'autre information de la journée - l'actuel manager Heyneke Meyer, pourtant très contesté après un début de saison calamiteux, qui vaut au Stade d'occuper la place de lanterne rouge du Top 14 après 7e journées et seulement 2 victoires. Wild n'en démord pas : "Meyer est et restera Directeur sportif et Entraîneur principal. Je n’ai jamais contacté d’autres entraîneurs pour le remplacer ; je ne connais ni Vern Cotter ni Gonzalo Quesada et je ne les ai donc jamais rencontrés", prend-il soin de préciser, histoire de tordre le cou aux rumeurs de destitution du technicien sud-africain.