Racing 92 : Une prestation décevante selon Henry Chavancy

Leader de sa poule devant le Munster et les Saracens à mi-parcours, le Racing 92 a pris le meilleur sur les Ospreys ce samedi (19-40). Une rencontre qui a connu un scenario assez particulier car l’équipe galloise a évolué à quatorze pendant un peu plus de 79 minutes à la suite de l’exclusion de Dan Evans pour un mauvais geste sur Teddy Thomas. Mais cette large victoire a été ponctuée d’un jeu largement perfectible et ça n’a pas échappé au capitaine francilien Henry Chavancy. « Je ne vous cache pas que nous avons de l'ambition dans cette compétition et nous sommes tous conscients que cette prestation est largement insuffisante, a confié ce dernier dans un entretien accordé à Rugbyrama à l’issue de la rencontre. Comptablement, c'est une très bonne opération mais dans le contenu ça ne l'est pas. Si l'on veut espérer quelque chose, on doit rester exigeants envers nous-mêmes. »


Chavancy : « On a joué à la baballe »


Le trois-quarts centre du Racing 92 a également critiqué ses hommes au niveau de l’indiscipline avec pas moins de seize pénalités concédées tout au long de la rencontre contre seulement quatre pour les Ospreys. « Je ne sais pas combien de fautes ont a commis... entre 16 et 19 je crois. A ce niveau-là, c'est impossible, se lamente Henry Chavancy qui n’a pas apprécié l’attitude de son équipe en supériorité numérique. On a l'habitude qu'on ne peut pas gagner au-dessus de dix. Par moment, on a joué à la baballe, on est sorti de notre stratégie. Voyant qu'ils étaient en sous-nombre, on a voulu marquer trop vite et on a fait n'importe quoi. » Mais, après avoir encaissé le premier essai du match et malgré deux cartons jaunes, le Racing 92 a su faire le nécessaire et ça reste un point positif pour les Franciliens. « On se dit qu'on a déjà vécu cette situation et que l'on n’a pas toujours su gérer. Nous avons perdu des matchs à quinze contre quatorze, et ce n'était pas forcément une très bonne nouvelle, s’est remémoré Henry Chavancy. D'ailleurs ils ont marqué les premiers et nous ont mis en difficulté pendant 20 minutes. On a su réagir malgré tout. » Une victoire qu’il leur faudra confirmer dès le week-end prochain avec la réception de cette même équipe des Ospreys à la Paris-La Défense Arena.