Montpellier : L’amende contre le MHR revue à la baisse

Le mois dernier, la Ligue nationale de rugby avait décidé d’infliger au club de Montpellier une amende de 400 000 euros pour ne pas avoir respecté le salary cap durant la saison 2017-18. Le MHR avait en effet dépassé de 428 000 euros le plafond fixé à 11,3 millions d’euros par saison. Mais ce jeudi, la Commission d’appel de la Fédération française a décidé de revoir cette amende à la baisse. Le club héraultais devra payer 100 000 euros pour « manquements aux obligations de transparence » (alors que la LNR l’avait sanctionné de 50 000 euros pour ce problème-là) et 20 000 euros pour révocation de sursis, soit 120 000 euros au total. Dans un communiqué, la LNR s’est dite « étonnée et déplore la remise en cause de cette décision de première instance », dans un communiqué, tout en attendant les motivations de la décision d’appel. Le MHR est actuellement septième du classement du Top 14 et tentera dimanche de battre Gloucester en Champions Cup, après avoir perdu au Connacht le week-end lors de la 1ere journée.