Lyon : Barassi absent quatre à six semaines


Mauvaise nouvelle pour le LOU. Pierre-Louis Barassi, touché samedi dernier lors du match face à Perpignan dans le Rhône, souffre d'une entorse avec rupture ligamentaire. Le club lyonnais et actuel dauphin de Toulouse à égalité de points avec Brive et Castres devra donc se passer des services de son centre international (3 sélections) pendant quatre à six semaines. Barassi, qui a passé lundi des examens complémentaires venus confirmer ce que le staff du LOU redoutait tout de suite après la sortie du joueur de la pelouse du Matmut Stadium, s'est blessé peu avant la demi-heure de jeu samedi face à l'USAP lors de cette rencontre comptant pour la troisième journée de Top 14. Comble de la malchance : c'est en inscrivant un essai, le troisième des sept marqués par les Lyonnais dans cette partie qui a vu le LOU écraser les Catalans (47-3) que l'ancien joueur de Narbonne s'est fait cette entorse qui l'éloignera des terrains pendant plus d'un mois.

Barassi blessé en... marquant un essai !


Au moment d'aplatir sur cet essai inscrit en force et consécutif à une touche lyonnaise près de la ligne d'en-but que Barassi s'était en effet retrouvé bloqué sous le deuxième ligne adverse Shahn Eru, qui cherchait à le plaquer. Et c'est uniquement aidé par deux soigneurs et en boitant bas que le natif de Sélestat avait abandonné ses coéquipiers. Remplacé par Thibaut Regard, qui devrait également le suppléer au poste comme titulaire pendant son absence, Barassi est déjà certain de manquer les déplacements sur la pelouse du Racing 92 et du Stade Français mais aussi le voyage à Biarritz, ainsi que la venue de Bordeaux-Bègles et du champion de France et d'Europe en titre Toulouse. Barassi pourrait également être privé du déplacement du 30 octobre prochain à Montpellier (9eme journée de Top 14) comme de la venue de Castres (10eme journée), une semaine plus tard, le 6 novembre. Tout dépendra du temps qu'il lui faudra pour se remettre de cette blessure contractée le week-end dernier face au promu. Assurément un coup dur pour le jeune international comme pour les Rouge et Noir.

>