Champions Cup - Montpellier : Guirado veut enfin lancer sa saison au Leinster



Guilhem Guirado est à la recherche du temps perdu. A bientôt 36 ans (en juin prochain), le talonneur français s'apprête à raccrocher les crampons à la fin de la saison. Blessé contre Toulon lors de la 1ere journée du Top 14 (24-24), puis positif au coronavirus courant décembre, le joueur de Montpellier espère désormais pouvoir enchaîner les matchs, à commencer par un duel prometteur en Champions Cup dimanche sur la pelouse du Leinster (14h), lors duquel il sera titulaire. « On va dire que c'est maintenant que je lance ma saison donc je suis content, même si on s'apprête à aller jouer face à une des meilleures équipes d'Europe. On sait qu'ils sont aussi en manque de rythme, ils n'ont pas joué depuis un mois. On est tous un peu frustrés de ne pas avoir beaucoup joué ces derniers temps. Ça va être un gros test, on a envie de bien figurer. On sait aussi qu'ils vont être remontés après le match aller perdu sur tapis vert, ça a fait polémique chez eux. Il faut remettre le rugby et le jeu au centre. C'est aussi pour ça qu'on hâte de rejouer », a expliqué l'intéressé ce vendredi, en conférence de presse, dans des propos repris par L'Equipe.

« Ce sont des matchs qui marquent à vie »


« Le Leinster ? Ce sont des matchs qui marquent à vie, oui. Le rythme est vraiment supérieur et ces moments marquent une saison. Malheureusement, nous n'avons que peu joué en décembre. Il faut aussi se souvenir que l'année dernière, les matchs européens nous avaient permis de basculer sur autre chose, mais si c'était en Challenge Cup. Cela nous avait permis d'élever notre niveau. C'est pour ça qu'on a très envie de jouer dimanche, a par la suite confié Guirado, dans des propos repris par Rugbyrama. (...) Si cette Champions Cup a la même saveur qu'auparavant ? Nous n'avons encore jamais vécu ce format jusqu'au bout, puisque la compétition a été interrompue l'année dernière. Mais je vous avoue que j'aimais bien l'ancien format, avec quatre équipes dans la poule et six matchs. Après, il faut s'adapter au renouveau. Beaucoup d'équipes auront la chance d'être qualifiées ou d'être reversées en Challenge Cup. En tout cas, il ne faut pas se focaliser sur le négatif. »

>